Société

Ce sujet d’actualité est lancé par l’Ecole Africaine d’Ethique et l’Union Démocratique du Cameroun dans le cadre des Journées Républicaines de Réflexion et d’Echanges que ces deux Institutions ont initié, il y’a quelques temps.  Ce cadre de rencontre qui fait courir à Yaoundé, a déjà sillonné  d’autres villes du Cameroun. Le Dr Adamou Ndam NJOYA, fondateur de l’Ecole Africaine d’Ethique et président National de l’UDC (Union Démocratique du Cameroun) et toute son équipe, entendent aller encore plus loin. Plusieurs thèmes sont déjà passés au crible des discussions de plusieurs panélistes venus d’horizons divers. Mais toutefois, ce sont trois catégories d’acteurs qui débattent avec un public aussi varié et très attentionné. Il s’agit pour ces acteurs panélistes, des politiques, des acteurs de la société civile et des médias.  

La célébration de la journée internationale de la femme est un évènement extrêmement important qui doit être capitalisé à sa juste valeur pour permettre à nos sociétés d’avancer. Or les manifestations organisées lors de cette célébration ne rentrent pas dans ce canevas. C’est ainsi qu’on peut résumer l’attitude des nouvelles autorités du Benin vis à vis de cette célébration. Le folklore habituel, c’est-à-dire les manifestations festives, les pagnes ou tissus choisis pour la circonstance ainsi que les réjouissances excessives… est désormais interdit.

Selon l'enquête de Duo Wed une ONG Sud-Coréenne, le mariage coûte en moyenne 260 Millions Wons. Et les Africains qui jettent leur dévolu sur ces femmes  la peau Jaune doivent avoir les pieds sur terre.

La communauté internationale célèbre le lundi 13 février, la journée mondiale de la radio. Ce média chaud a longtemps bénéficié d’un quasi-monopole avant l’arrivée de la télévision.  Sur le plan mondial, il faut observer que les radios à vocation internationale permettent aux pays développés d’imposer leur vision aux populations des pays pauvres. La « guerre des idées » est ainsi transportée par les radios, dont les animateurs sont astreints à une ligne éditoriale conséquente.