C'est dans la capitale Yaoundé, que les patrons des régions au Cameroun se sont retrouvés autour du ministre de l'Administration territoriale, Paul Atanga Nji. En première ligne au menu de cette rencontre, la sécurité dans le pays, celle des hommes et des biens et surtout la situation préoccupante des régions septentrionales qui enregistrent toujours de temps en temps, des assauts terroristes de Boko Haram et les régions anglophones du Nord-ouest et du Sud-ouest en crise depuis près quatre ans.

L'un des derniers épisodes malheureux et sanglants de cette crise dans les régions anglophones dans les esprits, reste le massacre des jeunes élèves dans la localité de Kumba en région du Sud-Ouest par des inconnus, visiblement des terroristes qui sèment la terreur dans cette partie du Cameroun.

A l'ouverture de cette rencontre des gouverneurs, une minute de silence a été observée à la mémoire de ces victimes innocentes tout comme à la mémoire de certains membres du corps préfectoral décédés, ces derniers mois, a indiqué le ministre Atanga Nji.

 

Les élections régionales, la fin d'année, le Covid 19, des vives préoccupations.

La deuxième rencontre des patrons des régions au Cameroun pour le compte de l'année 2020 qui s'est ouverte le lundi 16 novembre 2020 à Yaoundé, à quelques jours de la fin d'année 2020 et surtout des élections régionales, se tient donc dans un contexte bien particulier dans le pays.  Les attentes de ce conclave sont très nombreuses.

Le 06 décembre prochain, pour la première fois dans l'histoire du Cameroun, vont se dérouler les élections régionales dans l'ensemble du territoire. La crainte dans le pays, est que ces élections ne puissent avoir lieu partout surtout dans les zones où la sécurité est fortement menacée comme dans les régions en crise. A ce sujet, le ministre camerounais de l'Administration territoriale a donné toutes les assurances des dispositions prises pour des élections et des électeurs. Les gouverneurs ont été engagés à ce sujet à apporter tout le soutien nécéssaire à Elections Cameroon, l'organe indépendant en charge de l'organisation des élections au Cameroun.

Lire également.... Cameroun- Élections régionales: Des dispositions prises pour des opérations réussies dans les zones en crise.

Avant leurs exposés, les patrons des régions au Cameroun ont suivi tour à tour le secrétaire d'État auprès du ministre de la Défense, chargé de la Gendarmerie et le Délégué Général à la Sûreté nationale qui ont partagé avec eux, leur plan sécuritaire en ce qui concerne la protection du pays, des Cameroun et de leur pays en cette période et pour la période des fêtes de fin d'année. Il en ressort que des dispositions sont bien prises pour que le Cameroun demeure cet îlot de paix malgré des menaces. Les populations sont d'ailleurs invités à accompagner dans cette perspective, les autorités administratives, la police et la gendarmerie ainsi que toutes les forces de défense dans l'effort inlassablement du gouvernement à protèger le pays, tout le monde et les biens de chacun.

L'autre préoccupation de l'heure au Cameroun, c'est la riposte face au covid 19. La pandémie continue sa course. Dans le pays comme un peu partout ailleurs sur le continent, les populations ont un peu lâché les mesures barrières. La vague des contaminations à nouveau dans certaines régions au monde comme en  Europe inquiéte et amène le gouvernement camerounais à réagir. Les gouverneurs ont ainsi été invités à tout faire pour que la riposte au niveau de chaque région puisse  être non seulement réveillée, mais efficace.

Aboubakar Sidick MOUNCHILI