Santé / Environnement

Ce sont les statistiques du dimanche 29 mars, communiquées comme toujours depuis la détection du premier cas dans le pays, par le ministère de la santé publique. La majorité des cas, a précisé le Dr Manaouda Malachie, le ministre de la santé publique, ce sont des personnes en provenance des pays à risque ou qui ont été en contact avec les voyageurs venant de ces pays là.

Le ministre de la santé publique a confirmé cet autre cas. C'est la deuxième confirmation de cas sur le sol camerounais en l'espace de quelques heures, le même vendredi 06 mars 2020.Il s'agit d'une camerounaise qui a été en contact avec le premier cas, un français, entré à Yaoundé le 24 février dernier.

C'est comme un coup de tonnerre au Cameroun. Le communiqué du ministre  de la santé publique confirmant ce 06 mars 2020, la présence du Covid-19 sur le sol camerounais alimente chaudement les réseaux sociaux. Il se partage à une vitesse virale, accompagné des commentaires, surprises et indignations de toutes sortes. Un français de 58 ans, arrivé le 24 février dernier à Yaoundé a été détecté positif et mis en isolement et sous une prise en charge appropriée informe ce communiqué signé du Dr Manaouda Malachie.

Au terme d'une rencontre de consultation stratégique dans la capitale camerounaise, les Organisations de la Société Civile (OSC) du continent, issues des pays francophones Non Sahel, se sont séparées le jeudi 22 août 2019, après deux jours, avec la ferme détermination et l'engagement d'accélérer leur implication pour l'éradication du paludisme dans leur pays respectifs en particulier et l'Afrique en général.