Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le Cameroun tout entier rend hommage à la femme et surtout celle du monde rural, la majeure partie de la main d'œuvre agricole dans le monde, actrice au quotidien du profond changement positif qui marque le paysage socio-économique du pays. La déclaration du ministre de la promotion de la femme et de la famille a été plus qu'un hymne à l'endroit d'elles à l'occasion de la célébration de la journée dédiée à la femme rurale le 15 octobre 2018.

 

Le Cameroun n'a pas été en reste de cette célébration. La ministre de la promotion de la femme et de la famille, le Pr Abena Ondoa a donné un point de presse marquant le lancement des activités marquant la 23 ème édition de cette journée internationale de la femme rurale au Cameroun. Le thème choisi pour cette célébration est : " L' Autonomisation de la femme rurale à travers le développement des partenariats ". Ce thème se présente comme une invitation pour les gouvernements, les partenaires techniques et financiers, les organisations de la société civile et les médias à une action en faveur de l 'amélioration de la situation de la femme rurale dans tous les domaine ainsi que pour son autonomisation totale.

Au cours de ce point de presse, Madame Abena Ondoa a rappelé le rôle des seigneurs de la terre. Les femmes rurales sont à la base de nombreux changements économiques et sociaux favorables au développement durable a-t-elle démontré. Elles représentent la majeure partie de la main-d'oeuvre agricole dans le monde et contribuent indéniablement à la lutte menée contre la faim et la pauvreté. Bien que l' État a déjà fait beaucoup d' actions en leurs faveur, avec des formations offertes pour leurs encadrements, l'école gratuite, les plates formes d' échanges, l' octroît des créditées et même des dons de matériels, il reste encore à faire pour que la femme camerounaise trouve totalement son autonomie et son dynamisme.

Cette 23ème édition intervient dans un contexte où les femmes rurales sont le plus souvent confrontées à différents problèmes dont la pauvreté, la non scolarisation, les violences, l'enclavement des zones agricoles avec le manque de routes, le faible coût de leurs produits agricoles , le manque des moyens de transports et même les moyens de transformations de leurs matières premières.

Sorelle Emagnetik