Vous êtes à la recherche d'un stage en web-Journalisme,Marketing ou en Publicité, rejoignez-nous rapidement en envoyant votre CV à redaction@afriknouvelles.info ou à afriknouvelles@gmail.com

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Du moins qu’on puisse dire, on assiste encore plus que par le passé, à une intensification des relations entre le Cameroun et la Banque Africaine de Développement (BAD). Le vice-président en charge du développement régional, de l’intégration régionale et de la prestation de service de l’institution financière est dans le pays pour une mission de dialogue avec les autorités camerounaises. Arrivé dans le pays, le samedi, 15 septembre 2018 à la tête d’une forte délégation constituée du Directeur général de la Région Afrique centrale, des hauts cadres juridiques, administratifs et de sécurité, Khaled Sherif rencontre le lundi 17 septembre, le ministre camerounais de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey avant d’être reçu, quelques heures plus tard par le premier ministre, chef du gouvernement.

 

(c) Photo: Aujourd'hui Le Maroc

Le Cameroun bénéficie d’une attention soutenue de la BAD qui finance, à hauteur de plusieurs milliards de Francs, d’importants projets dans le pays. A sa sortie d’audience avec le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, le lundi 17 juillet 2017, confie le journal investir au Cameroun,  le président du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD), Dr Akinwumi A. Adesina avait indiqué que « la Banque a octroyé plus de 2,5 milliards de dollars US, soit près 1436 milliards de FCFA, de prêts et de dons, destinés à des projets dans les domaines des infrastructures nationales et sous-régionales, dans l’agriculture, l’énergie, l’eau, l’assainissement, etc ». L’institution financière africaine est même très attachée à l’industrialisation du Cameroun en se proposant, souligne le même journal,  de financer la création de grandes zones de production et de transformation des produits agricoles en guise d’illustration.

(c) Photo: www.lejecos.com

Lors des assemblées annuelles de la BAD par exemple, la 53eme édition tenue en mai dernier à Busan en Corée du sud, deux accords de prêts d’un montant global 44,51 millions d’euros ont été signés par  le ministre camerounais de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey et Ousmane Doré,  Directeur général du Bureau Régional de Développement et de Prestation de Services pour l’Afrique centrale du Groupe de la Banque africaine de développement. Cette forte enveloppe, rapporte le site sénégalais, www.lejecos.com,  va servir «à financer partiellement le Projet Régional intégrateur du réseau routier dans le Bassin du Lac Tchad devant relier le Cameroun ». Il s’agit entre autres, de la construction d’un pont sur le fleuve Logone, entre les villes de Bongor au Tchad et Yagoua au Cameroun, la construction d’une route de raccordement sur environ 14 km de part et d’autre des deux villes et plusieurs autres réalisations d’une importance capitale pour les populations de cette partie du Cameroun et de son voisin.

Sur un autre aspect, la BAD a décidé d’établir sa direction pour l’Afrique centrale au Cameroun qui était jusqu’ici en Côte d’Ivoire. Un transfert qui s’appuie sur d’énormes atouts qu’offre le Cameroun sur le plan de la stabilité, de son ouverture sur les autres pays de la sous-région, le caractère de son économie résolument en marche, et qui devrait permettre la réduction du temps de validation des projets, à la BAD et les pays partenaires de la zone, d’être être plus proches.

L’accord d’établissement de ce bureau régional de la BAD pour l’Afrique centrale à Yaoundé figure en bonne place dans l’agenda de Khaled Sherif au Cameroun. Au menu également avec les autorités camerounaises, outre l’état de coopération entre le Cameroun et la BAD, les défis et enjeux du développement du pays et la problématique de l’intégration économique en Afrique centrale.

 

L’accord d’établissement de ce bureau régional de la BAD pour l’Afrique centrale à Yaoundé figure en bonne place dans l’agenda de ce hôte et sa délégation au Cameroun. Au menu également avec les autorités camerounaises, outre l’état de coopération entre le Cameroun et la BAD, les défis et enjeux du développement du pays et la problématique de l’intégration économique en Afrique centrale.


Aboubakar Sidick MOUNCHILI

0
0
0
s2sdefault

L'interview de la semaine

Exclusif: "Les actions de la Turquie sur le terrain africain devraient servir de...

C'est ce que pense le Dr Ibrahim MBOMBO MOUBARAK, président de l'Union Islamique du Cameroun(UIC)....

Lire la suite

Eliane ZENE ONDO, la dame «bulldozer» qui veut décrocher sa place au Sénat

C’est une dame à la carrure imposante et au sourire à tout bout des lèvres. Son verve acerbe et...

Lire la suite

Insalubrité dans les villes camerounaises : « Il y a des maires qui n’ont jamais compris...

Pour faire le round up de l’actualité, nous donnons la parole à Nji Louh Amadou. Avec lui, nous...

Lire la suite

Succes story : Eding FC de la Lekie a la chance d'avoir un entrepreneur

Sacré champion seulement après deux années passées en championnat de première division, la ligue...

Lire la suite

Alerte:« Le stress expose plus de 70% des travailleurs camerounais aux AVC »

C'est ce que pense le Dr Hamadou Nassourou, cardiologue, Président de la Cameroon Hypertension...

Lire la suite

Afriknouvelles.info WebTV

INFOS PLUS

Scène musicale: Label Icon Fusion, une vaste et belle ambition de détecter et de faire émerger une nouvelle génération d’artistes musiciens africains !

alt=

Les choses ne seront peut-être plus comme avant. Ceux qui rêvent que la musique africaine en général et camerounaise en particulier retrouve ses lettres de noblesse, ont aujourd’hui un motif d’espoir.  Le projet de label musical, label ICON FUSION, né en 2017 de l’ambition d’améliorer la production et la musique camerounaise, est sur les roulettes. Cette  musique qui connait un essor et une portée fulgurante en laissant ses marques sur les scènes et événements en Afrique et ailleurs, trouve là, un précieux partenaire qui va l’accompagner.

Read more

Cameroun : Le Fond des Nations Unies pour la Population vole au secours de la santé Maternelle, Néonatale et Infantile.

alt=

C’est avec un précieux don en équipements roulants. Le gouvernement à travers le ministère de la santé publique, l’a réceptionné mercredi 22 Novembre 2018 à Yaoundé. Il s’agit de 34 motocycles, 11 ambulances et 04 véhicules tout terrain  de type pick up. Cet investissement vise le renforcement des capacités de supervision et d'intervention en urgence dans 34 districts de santé et 85 formations sanitaires dans le pays. Les régions cibles sont l’Extrême-Nord, le Nord, l'Adamaoua et le Centre.

Read more

BAD-CAMEROUN: 150 millions d’euro octroyés par le Guichet de la Banque Africaine de Développement pour soutenir la compétitivité et la croissance au Cameroun

alt=

Ce précieux soutien permettra au Cameroun d’engager la deuxième phase de son Programme d’Appui à la Compétitivité et à la Croissance économique(PACCE). Ce programme a pour « objectif de contribuer à préserver la stabilité macro-budgétaire et à poser les fondements d’une croissance économique forte, résiliente et inclusive à travers l’amélioration du cadre de gestion des finances publiques et le renforcement de la gouvernance et la compétitivité des secteurs productifs ».

Read more

Cameroun: Paul Biya libère 289 prisonniers de la crise anglophone

alt=

C'est un grand geste d'apaisement que le président camerounais a fait le jeudi 13 décembre 2018 dans le crise que traverse une partie de son pays, notamment les deux régions dites anglophones. Selon un communiqué lu sur les antennes de la radio nationale dans le journal de 17h, il ordonne l'arrêt des poursuites judiciaires devant les tribunaux militaires contre des personnes arrêtées dans le cadre de la crise anglophone émaillée une série de violences depuis près de deux ans.

Read more

                    

CAMEROUN

FIN D’ANNEE 2018 – DEBUT 2019 

Calendrier général des activités du syndicat des communes du Noun 

Office intercommunal du tourisme du Noun 

EAE/COOPAGRO/AEISOC

 

Jeudi le 13 Décembre 2018 

STAGE POUR ANIMATEUR SPORTIF DE QUARTIER

 Vendredi le 14 Décembre 2018

CONFERENCE EXPOSITION SUR LE THEME GENERAL ET LES DEUX SOUS THEMES

 Samedi le 15 Décembre 2018

- MARATHON RELAIS ET MARCHE AUTOUR DU NSOM   7ème Edition    

- FINALE DU CONCOURS DU MEILLEUR BATTEUR PERCUSSIONNISTE, CHANT, DANSE, CHOREGRAPHIE…etc. 10ème Edition

- Séminaire de formation des animateurs sportifs de quartier organisé par l'ANAFOOT

18,19,20/12/18 à FOUMBAN 

Vendredi le 21 Décembre 2018

- RENCONTRE INTER RELIGIEUSES ET DES PRIERES EN PARTAGE POUR LA PAIX

- FETE DU CAFE : 1ERE PARTIE :

o VISITE DE LA PLANTATION DU MONASTERE

o SIEGE HISTORIQUE DE LA COOPAGRO à FOUMBOT

 

 Samedi le 22 Décembre 2018

FETE DU CAFE 2EME PARTIE : PLANTATION ANJ à KOUTABA :

 Dimanche le 23 Décembre 2018 : ARBRE DE NOEL DES ENFANTS DE LA FONDATION VIVI 

Vendredi 28 et Samedi 29 Décembre 2018 : BANTOU’S DAY 

Dimanche le 30 Décembre 2018 : FÊTE DU CORAN 

 Lundi le 31 Décembre 2018 et Mardi le 1er Janvier 2019 :

CARNAVAL DE FOUMBAN ET SA REGION

 

 

  

 

LES DERNIERS ARTICLES

JSN Epic template designed by JoomlaShine.com