Société

Au moins 25 000 personnes à Bangui et ses environs, ainsi que dans les Préfectures de la Ouaka, Basse Kotto, Mbomou et Ouham sont affectées par les pluies diluviennes du 21 octobre dernier dans ces zones et les jours qui ont suivi. Cette révélation vient du Coordonnateur humanitaire ad intérim en République centrafricaine. Dans une déclaration publiée le 31 octobre 2019, Buti Kale déplore l’impact de ces récentes pluies et appelle à la mobilisation des acteurs humanitaires aux côtés du gouvernement, centrafricaine afin de soulager ces personnes touchées.

La capitale politique du Niger, Niamey, abrite depuis hier la 11e édition des Journées africaines de géotechnique (Jag 2019). La cérémonie d’ouverture était présidée au palais des Congrès de Niamey par le ministère nigérien de l’Equipement, Kadi Abdoulaye, au nom du Premier ministre, chef du gouvernement, Brigi Rafini. Cette édition qui mobilise 25 pays à travers le monde, est placée sur le thème : « Géotechnique et efficience économique des stratégies de développement durable des pays d’Afrique intertropicale ».

Les membres fondateurs du Groupement des Editeurs de Presse en Ligne et de Services (GPELS) ont élu leur premier Bureau Exécutif National le samedi 19 octobre 2019 à Douala au cours d’une Assemblée générale constitutive. Désormais gravé dans les annales de la presse numérique au Cameroun, l'histoire retiendra aussi que c’est ce samedi-là, 19 octobre 2019 que des jeunes, soucieux de l’avenir du journalisme sur la toile dans leur pays, se sont réunis autour d’une même table pour mettre sur pied un mouvement patronal dédié exclusivement aux acteurs du digital.

Alors que l'État centrafricain, à la grande joie des populations, de l'Afrique tout entière et du reste du monde, se remet peu à peu debout au fil des jours, malgré encore de nombreuses difficultés et regains de tension par moment, des atrocités d'une crise qu'il l'a fragilisée pendant plusieurs années, la situation de ces dernières semaines dans la ville de Birao, au nord-est du pays dans la préfecture de la Vakaga, vient encore ajouter à l'insomnie que le monde a déjà pour la RCA.