Imprimer 

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le grand évènement culturel biennal au Cameroun s’ouvre lundi 16 juillet 2018 à Bertoua, dans l’est du pays. Il va durer sept jours.  Des milliers des participants, dans divers domaines, venant de tout le pays, des pays voisins aussi et même du reste du continent et du monde, sont attendus. Le festival national des arts et de la culture(FENAC) est un évènement exceptionnel qui attire des gens venus de partout, des touristes aussi. Le programme annoncé promet d’être alléchant avec des activités scientifiques, intellectuelles, économiques, sociales, festives et ludiques ; entre autres, des expositions pluri artistiques, des spectacles de danses et de musique, des ateliers d’initiation aux métiers de la culture, des projections cinématographiques, des visites sur le terrain, une foire économique, des conférences débat et un colloque scientifique sur la thématique générale « Diversité Culturelle, Identité et Unité Nationales ».

                                                                                                                                                                             (c) photo : Celcom Minac

Organisé par le ministère des Arts et de la culture, le Festival National des Arts et de la Culture (FENAC) est placé sous le Très Haut Patronage du Chef de l’Etat camerounais. Il a été institué par décret présidentiel en avril 1991. Il se tient de manière rotative dans les chefs-lieux des Régions du Cameroun. Sept des dix chefs-lieux des régions l’ont déjà abrité avec chacune, une thématique précise.

Cette année, le Cameroun attend, à travers cet évènement, renforcer la promotion de la Diversité culturelle, l’Identité et l’Unité Nationales de façon générale. Il s’agit plus concrètement, entre autres, de promouvoir le multiculturalisme à travers les expressions et la diversité culturelle, de booster la contribution du secteur de la culture  à l’économie nationale, d’initier les jeunes aux métiers de la culture et d’accroître l’offre culturelle et touristique et surtout susciter l’intérêt du public à la consommation de la culture camerounaise.

25 candidates à l’assaut de la couronne Miss FENAC 2018

                                                                                                                                                                                (c) photo : Celcom Minac

L’autre grande affiche de cette 9ème Edition du FENAC est incontestablement l’élection miss FENAC 2018.  La ville de Bertoua va abriter pendant cet évènement, la finale nationale après les différentes sélections au niveau des régions et puis, la demi- finale, à Yaoundé, 20 juin dernier au Centre culturel Camerounais. Sur la ligne de la compétition, 25 jeunes filles, belles, dévouées, qui ont été présélectionnées à l’issue de ces demi-finales en présence du ministre des arts et de la culture. La soirée de l’élection Miss FENAC 2018 promet aussi d’être un évènement palpitant déjà dans un évènement  qu’est le FENAC, festin culturel à multiple visage au cœur d’une Afrique, berceau de l’humanité.

                                                                                                                                                                             (c) photo : Celcom Minac

Pour une parfaite réussite de ce rendez-vous dans la capitale régionale de l’Est, le ministre des arts et de la culture n’a pas fait économie du temps, ni de toutes les ressources nécessaires à sa disposition. Narcisse Mouelle Kombi a fait plusieurs déplacements à Bertoua pour s’assurer de la bonne organisation sur le terrain. Si l’on s’en tient aux échos reçus à quelques heures de l’ouverture, les fruits tiendront peut-être certainement la promesse des fleurs avec déjà l’imposante caravane du vivre-ensemble de près de 5000 personnes qui va se déployer le jour de l’ouverture solennelle, le lundi 16 juillet 2018.

Aboubakar Sidick MOUNCHILI