Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

Afin que circule une bonne information à temps réel et en direction d’une cible plus large notamment la jeunesse, le ministre camerounais  en charge de la jeunesse et de la citoyenneté, Mounouna Foussou a lancé la toute première télévision institutionnelle en ligne  le mardi, 10 juillet 2018 à Yaoundé. Baptisé « Minjec Web TV » cet outil arrive pour combler un vide et surtout ouvrir des projecteurs sur ce que fait le gouvernement camerounais en faveur de la jeunesse.


 
Que faire en ce 21ème siècle où le monde entier est dominé par les TIC. Les images et  messages sont plus perceptibles via les réseaux sociaux à l’instar de Facebook, Tweeter, Whatsapp et bien d’autres. L’utilisation des nouveaux outils de communication est sans cesse croissante du côté de la jeunesse à la merci, constate-t-on,  de tout genre d’informations diffusées sur ces différents réseaux sociaux. L’on peut lire des bonnes et mauvaises informations. Mais selon certaines sources, la mauvaise information ou le fake news a même le vent en poupe sur les réseaux sociaux.

La chaîne de télévision en ligne lancée par le Ministère de la Jeunesse et de la Citoyenneté (Minjec) baptisé Minjec Web TV vient apporter des véracités sur ce que fait le gouvernement camerounais en faveur de la jeunesse. A ces derniers, « de lui donner la bonne information » a précisé le ministre, Mounouna Foussou.

Le Cameroun est aujourd’hui sous le prisme d’une crise socio-politique dans les deux régions anglophones. Face à cette situation, l’avènement de la chaîne est la bienvenue pour véhiculer des informations vérifiées et vérifiables. « Car, le contexte d’aujourd’hui est d’instrumentaliser la jeunesse avec des messages de haine, des messages de désunion, de désintégration, de déstabilisation » a lancé le ministre. Au cours de cette cérémonie de lancement, le ministre de la communication, Issa Tchiroma Bakary a parlé l’importance de cet outil. Pour le porte-parole du gouvernement, il est temps de mettre à la disposition des jeunes, la meilleure information et aussi de favoriser l’intégration nationale.

Minjec Web TV va s’employer à accroitre la visibilité à travers un meilleur traitement des informations relatives au ministère de la jeunesse. Cette plate-forme de production et de diffusion  en ligne rentre dans le cadre de l’intensification de la campagne nationale d’éducation civique et d’intégration nationale jadis lancée par le chef du gouvernement camerounais. Pour rendre vivace cet outil, des rubriques ont été arrêtées à savoir des programmes de sensibilisation et d’information sur les opportunités gouvernementales, des programmes destinés à l’éducation civique, des programmes d’expression des talents jeunes et programmes de divertissements.

Ayouba Nsangou.