Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Palier à la problématique de la faible représentation des femmes sur l’échiquier politique au Cameroun et les amener à s’y intéresser d’avantages et massivement afin de jouer le contre poids en principe qui est le  leur. Vu le pourcentage élevé des femmes sur la population camerounaise estimée  environ à 51%.

C’est le leitmotiv qui a réuni le Mouvement des Femmes de l’UNDP en début du mois de février 2018 à la  salle des conférences de son immeuble siège autour d’un atelier national de formation en leadership politique. Eliane ZENE ONDO présidente du comité directeur du MFDP a présidé cet atelier qui avait pour objectifs de renforcer les capacités des responsables du MFDP dans le domaine du leadership politique, booster les femmes à s’investir sans complexe a la vie politique , faciliter l’accès de ces dernières aux instances de délibération et de prise de parole au Cameroun entre autres. Durant les deux  jours d’atelier, 25 participantes venues des 10 régions  du Cameroun ont la mission   de former à leur tour, 30 autres femmes chacune, dans leur région respective et ceci  au vu des challenges politiques de l’année 2018, elles n’auront qu’un mois pour le faire. Ces échanges ont principalement  tablé sur les thèmes de leadership féminin, sur le processus électoral et la participation des femmes à la vie politique. Par la même occasion   ils ont contribué  d’avantages à éclairer les 25 femmes du bureau du comité du MFDP participantes à cet atelier, quant aux attentes qui ont été clairement présentés par leur présidente.

Au terme  de cet atelier, tout porte à croire que les atteintes formulées par les congressistes lors du dernier congrès de l’UNDP à Yaoundé le 25 février 2017 à savoir l’implication massive des femmes dans les prises des décisions du parti ont déjà commencé à prendre corps. Il ne reste plus qu’à celles-ci de distiller le savoir qu’elles ont efficacement acquis pendant ces deux jours de l’atelier,  atelier qui leur permettra d’assurer effectivement leurs droits citoyens en politique.


Raïssa NKEN