Tout comme les autres personnes, les femmes enceintes peuvent également être infectées par le Coronavirus, si les mesures de prévention ne sont pas respectées. Parce qu'elles doivent mériter toute l'attention à cause de leur état, le ministère camerounais de la Santé Publique  s'est retrouvé, le 22 avril 2020, avec les experts de la santé maternelle et infantile. Objectif de la rencontre, plancher sur un protocole de protection de ces personnes dans le cadre de la réponse à cette pandémie.

"Les dispositions pour la protection du personnel devant effectuer les accouchements sont prises et le Ministre de la Santé Publique rassure les communautés de la continuité de l'offre des services de santé maternelle, néonatale et infantile" a déclaré Dr Fanne Mahamat, Directeur de la promotion au ministère de la Santé publique. En indiquant que le gouvernement à travers le ministère delà santé publique "encourage les femmes enceintes à continuer à fréquenter les formations sanitaires pour le suivi de leur grossesse et leur accouchement et qu'il en est de même des services de planification familiale, de vaccination de routine et de prise en charge du VIH et des autres IST qui restent disponibles."

Ces précisions et assurances sont d'autant plus importantes qu'il est à noté que la présence du covid 19 semble un effet dans le comportement de nombreuses femmes  enceintes. " On constate qu'à cause du certainement du confinement et une peur injustifiée  et incomprise des formations sanitaires selon certains dires, la fréquentation des hôpitaux et certains centres de santé pour des visites prénatales semble avoir diminué " nous a confié un responsable d'ONG qui travaille dans le domaine de la santé. Il entend d'ailleurs mener des investigations dans ce sens.