TOUTE L'EQUIPE de AFRIKNOUVELLES.INFO VOUS SOUHAITE UNE BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2019

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

C’est avec un précieux don en équipements roulants. Le gouvernement à travers le ministère de la santé publique, l’a réceptionné mercredi 22 Novembre 2018 à Yaoundé. Il s’agit de 34 motocycles, 11 ambulances et 04 véhicules tout terrain  de type pick up. Cet investissement vise le renforcement des capacités de supervision et d'intervention en urgence dans 34 districts de santé et 85 formations sanitaires dans le pays. Les régions cibles sont l’Extrême-Nord, le Nord, l'Adamaoua et le Centre.

 

C'est le Ministre de la santé publique, André Mama Fouda, assisté de la représentante de l’UNFPA, madame Siti Batoul Oussein, qui a présidé la cérémonie de réception des équipements roulants destinés aux formations sanitaires des régions où les ratios de mortalité et de morbidité maternelle et infantiles comptent parmi les plus élevés au Cameroun.

Malgré les efforts constants du gouvernement en matière d'offre de services de santé, la mortalité et la morbidité maternelle et infantile continuent d’être un sérieux  problème de santé publique. Selon les dernières données disponibles, le ratio de mortalité  maternelle est de 782 décès pour 100 000 naissances vivantes. Cela signifie qu'environ 7000 femmes en âge de procréer décèdent chaque année des suites de complications lors d'une grossesse ou d'un accouchement.

Par ailleurs, le Cameroun compte environ 2000 femmes atteintes de fistules obstétricales chaque année. La plupart de ces femmes vivent en dessous du seuil de pauvreté et dans les localités assez isolées. Elles n'ont pas par conséquent accès au traitement.



Ce don d'équipements roulants intervient pour aider à faire face à cette situation. Cela s'inscrit dans  l'initiative du Ministre de la santé publique, André Mama Fouda qui s'est engagé dans sa stratégie sectorielle à renforcer les efforts déjà entrepris pour réduire la mortalité maternelle, néonatale et infanto-juvénile. Ledit projet financé par la banque Islamique de développement et placé sous la coordination technique du programme national multi sectoriel de lutte contre la mortalité maternelle et Infanto-juvénile apportera certainement un avenir meilleur dans la santé de la femme et de l’enfant Camerounais.

Sorelle E.

0
0
0
s2sdefault

L'interview de la semaine

Exclusif: "Les actions de la Turquie sur le terrain africain devraient servir de...

C'est ce que pense le Dr Ibrahim MBOMBO MOUBARAK, président de l'Union Islamique du Cameroun(UIC)....

Lire la suite

Eliane ZENE ONDO, la dame «bulldozer» qui veut décrocher sa place au Sénat

C’est une dame à la carrure imposante et au sourire à tout bout des lèvres. Son verve acerbe et...

Lire la suite

Insalubrité dans les villes camerounaises : « Il y a des maires qui n’ont jamais compris...

Pour faire le round up de l’actualité, nous donnons la parole à Nji Louh Amadou. Avec lui, nous...

Lire la suite

Succes story : Eding FC de la Lekie a la chance d'avoir un entrepreneur

Sacré champion seulement après deux années passées en championnat de première division, la ligue...

Lire la suite

Alerte:« Le stress expose plus de 70% des travailleurs camerounais aux AVC »

C'est ce que pense le Dr Hamadou Nassourou, cardiologue, Président de la Cameroon Hypertension...

Lire la suite

Afriknouvelles.info WebTV

INFOS PLUS

Scène musicale: Label Icon Fusion, une vaste et belle ambition de détecter et de faire émerger une nouvelle génération d’artistes musiciens africains !

alt=

Les choses ne seront peut-être plus comme avant. Ceux qui rêvent que la musique africaine en général et camerounaise en particulier retrouve ses lettres de noblesse, ont aujourd’hui un motif d’espoir.  Le projet de label musical, label ICON FUSION, né en 2017 de l’ambition d’améliorer la production et la musique camerounaise, est sur les roulettes. Cette  musique qui connait un essor et une portée fulgurante en laissant ses marques sur les scènes et événements en Afrique et ailleurs, trouve là, un précieux partenaire qui va l’accompagner.

Read more

Burkina-faso-Insécurité alimentaire: Plus de 61 millions de dollars pour lutter contre le fléau en 2019

alt=

L'annonce faite en fin de semaine par le ministre burkinabé de l'agriculture dans un communiqué va certainement faire plaisir à plus d'un dans le pays. L'Etat entend au cours de cette année 2019 consacrer plus de 61 millions de dollars dans le cadre de la lutte contre l’insécurité alimentaire. Au Burkina en 2018, plusieurs milliers de personnes se sont retrouvées en situation d’insécurité alimentaire en raison d’un déficit céréalier de 477 000 tonnes enregistré lors de la campagne agricole 2017-2018.

Read more

Fériel Berraies Guigny : La femme pluridimensionnelle attendue au Maroc pour le lancement du 1er réseau International des femmes dirigeantes

alt=

Difficile de la présenter en quelques lignes ou mots. Fériel Berraies Guigny, l’imposante tunisienne au parcours atypique et extrêmement riche, qui se présente elle-même comme «une femme du Monde, à cheval entre les cultures, une femme éprise du beau, de l’humain avec une certaines idée des valeurs humaines et de la justice, une touche à tout, curieuse, ouverte et multifacette, un électron libre, très exigeante et intransigeante quand elle s’attelle à un projet, prendra part au lancement à Casablanca, le 24 janvier 2019 du tout premier réseau International des femmes dirigeantes dénommée WIMEN, une Association qui ne compte que des femmes d’envergure dans le milieu entrepreneurial sur le continent africain et ailleurs.

Read more

Investiture : La RDC confirme sa souveraineté, le président élu, Félix Tshisekedi prête serment

alt=

Rien n’a pu arrêter le peuple congolais déterminé à affirmer, s’il en était besoin encore,  qu’il reste maître de son destin. Même pas les sorties de l’Église catholique et ses observateurs investis dans le pays lors de la présidentielle 2018, les tergiversations de l’Union Africaine, ni les déclarations et positions prises de certains pays occidentaux qui ont bien ressemblé à l’ingérence, ont freiné ou troublé, en aucune une seconde, la sérénité de la Commission Nationale Indépendante du Congo et ensuite, la Cour constitutionnelle, de jouer, chacune son rôle dans cette consultation électorale en RDC. Le président élu, Félix Tshisekedi sera investi dans ses fonctions et porté en triomphe ce jeudi 24 janvier 2019 par tout un pays qui rêve de l’alternance au pouvoir depuis plusieurs décennies.

Read more

LES DERNIERS ARTICLES

JSN Epic template designed by JoomlaShine.com