Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

C’est avec un précieux don en équipements roulants. Le gouvernement à travers le ministère de la santé publique, l’a réceptionné mercredi 22 Novembre 2018 à Yaoundé. Il s’agit de 34 motocycles, 11 ambulances et 04 véhicules tout terrain  de type pick up. Cet investissement vise le renforcement des capacités de supervision et d'intervention en urgence dans 34 districts de santé et 85 formations sanitaires dans le pays. Les régions cibles sont l’Extrême-Nord, le Nord, l'Adamaoua et le Centre.

 

C'est le Ministre de la santé publique, André Mama Fouda, assisté de la représentante de l’UNFPA, madame Siti Batoul Oussein, qui a présidé la cérémonie de réception des équipements roulants destinés aux formations sanitaires des régions où les ratios de mortalité et de morbidité maternelle et infantiles comptent parmi les plus élevés au Cameroun.

Malgré les efforts constants du gouvernement en matière d'offre de services de santé, la mortalité et la morbidité maternelle et infantile continuent d’être un sérieux  problème de santé publique. Selon les dernières données disponibles, le ratio de mortalité  maternelle est de 782 décès pour 100 000 naissances vivantes. Cela signifie qu'environ 7000 femmes en âge de procréer décèdent chaque année des suites de complications lors d'une grossesse ou d'un accouchement.

Par ailleurs, le Cameroun compte environ 2000 femmes atteintes de fistules obstétricales chaque année. La plupart de ces femmes vivent en dessous du seuil de pauvreté et dans les localités assez isolées. Elles n'ont pas par conséquent accès au traitement.



Ce don d'équipements roulants intervient pour aider à faire face à cette situation. Cela s'inscrit dans  l'initiative du Ministre de la santé publique, André Mama Fouda qui s'est engagé dans sa stratégie sectorielle à renforcer les efforts déjà entrepris pour réduire la mortalité maternelle, néonatale et infanto-juvénile. Ledit projet financé par la banque Islamique de développement et placé sous la coordination technique du programme national multi sectoriel de lutte contre la mortalité maternelle et Infanto-juvénile apportera certainement un avenir meilleur dans la santé de la femme et de l’enfant Camerounais.

Sorelle E.