Vous êtes à la recherche d'un stage en web-Journalisme,Marketing ou en Publicité, rejoignez-nous rapidement en envoyant votre CV à redaction@afriknouvelles.info ou à afriknouvelles@gmail.com

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

S'il y'a une chose qu'elles  veulent attendre, c'est de laisser leur forêt telle qu'elle est, afin qu'elle puisse en créer d'autres. Les populations de Ngabe Tikar se sont levées pour réaffirmer à l’Etat  leur volonté de conserver  en état leur forêt communautaire  dénommée APRODELAT. Elles l’ont fait savoir à travers un  «exercice du droit de préemption » adressé au Ministre des Forêts et de la Faune. 

C’est une forte délégation de  près de dix personnes qui a rencontré le ministre des Forêts et de la Faune. Chefs traditionnels, conservateurs, experts en questions de foresteries communautaires, élites et autres riverains  de la forêt communautaires APRODELAT, ils sont partis de l’arrondissement de Gambe Tikar dans le département du Mbam & kim pour la ville de Yaoundé  avec  un seul objectif, parvenir à  la levée de la suspension de l’Association pour la Promotion du  Développement de LANG THOUONG (APRODELAT). Engrangée depuis  le 03 janvier dernier, la Procédure  d’Attribution à la population  de la gestion de la  forêt communautaire  a fait l’objet d’une suspension le 13 Avril. Chose qui a suscité  l’inquiétude auprès des populations qui ont tôt fait de réagir en remettant au ministre de la forêt, cet exercice du droit de préemption qui traduit clairement leur ferme volonté de  conserver leur forêt en  état. Les populations de Ngabe Tikar ont  indiqué leur engagement à créer de nouvelles forêts  communautaires afin de défendre leurs  droits  et de pratiquer une  gestion durable de leurs forêts.

En effet, ces garants et gardiens de la tradition ancestrale déplorent la présence illégale d’une société italienne (SMK) qui exerce  dans leur territoire depuis  plus de 12 ans. Cette société aurait mis en réserve prés de 25 000 hectares de terrains sous la prétention fallacieuse, de bénéficier d’une autorisation de l’Etat du Cameroun. Selon les représentants des populations  de Ngabe Tikar qui ont donné ce point de presse, les autorités locales se sont rendus à l’évidence  de l’illégalité de cette  structure qui ne dispose d’aucune autorisation d’exercer sur ce territoire. 

Depuis lors, les populations de  Ngabe Tikar et leurs chefs sont plus que jamais déterminés dans la lutte pour la défense  de leurs intérêts. Ils  comptent mieux le faire grâce à la fonctionnalité de leur forêt communautaire qui vient de connaitre une suspension. D’après Floris DJOFLO expert en foresterie communautaire, la localité de Ngabe Tikar est exposé à plusieurs dommages et le sera d’avantages si jamais cette suspension n’est levée. Il estime d’ailleurs que toutes les ressources de cette localité se verront pillés et dilapidées si rien n’est fait. Cette doléance portée au ministre  de  la forêt et de la faune par ces chefs traditionnels sollicitant la levée de suspension de la forêt communautaire  APRODELAT, apparait a cet effet, comme  leur l’ultime recours pour la promotion de la bonne gestion et exploitation de cet espace naturel. Ce qui pourra ainsi booster l’économie de la localité et pourquoi  pas du  Cameroun tout entier.                                                                      

Raïssa NKEN  

 

0
0
0
s2sdefault

L'interview de la semaine

Exclusif: "Les actions de la Turquie sur le terrain africain devraient servir de...

C'est ce que pense le Dr Ibrahim MBOMBO MOUBARAK, président de l'Union Islamique du Cameroun(UIC)....

Lire la suite

Eliane ZENE ONDO, la dame «bulldozer» qui veut décrocher sa place au Sénat

C’est une dame à la carrure imposante et au sourire à tout bout des lèvres. Son verve acerbe et...

Lire la suite

Insalubrité dans les villes camerounaises : « Il y a des maires qui n’ont jamais compris...

Pour faire le round up de l’actualité, nous donnons la parole à Nji Louh Amadou. Avec lui, nous...

Lire la suite

Succes story : Eding FC de la Lekie a la chance d'avoir un entrepreneur

Sacré champion seulement après deux années passées en championnat de première division, la ligue...

Lire la suite

Alerte:« Le stress expose plus de 70% des travailleurs camerounais aux AVC »

C'est ce que pense le Dr Hamadou Nassourou, cardiologue, Président de la Cameroon Hypertension...

Lire la suite

Afriknouvelles.info WebTV

INFOS PLUS

Scène musicale: Label Icon Fusion, une vaste et belle ambition de détecter et de faire émerger une nouvelle génération d’artistes musiciens africains !

alt=

Les choses ne seront peut-être plus comme avant. Ceux qui rêvent que la musique africaine en général et camerounaise en particulier retrouve ses lettres de noblesse, ont aujourd’hui un motif d’espoir.  Le projet de label musical, label ICON FUSION, né en 2017 de l’ambition d’améliorer la production et la musique camerounaise, est sur les roulettes. Cette  musique qui connait un essor et une portée fulgurante en laissant ses marques sur les scènes et événements en Afrique et ailleurs, trouve là, un précieux partenaire qui va l’accompagner.

Read more

Cameroun: Des résolutions pour la prise en charge des personnes souffrant des troubles mentaux.

alt=

Rien ne sera peut-être plus comme avant dans le pays dans le domaine de la prise en charge des personnes souffrant des troubles mentaux. Réunis pendant deux jours, dans la capitale camerounaise, les spécialistes du domaine ainsi que l'ensemble de tous les autres acteurs intervenant sur la question, se sont séparés, le 26 septembre 2018. D'importantes résolutions ont sanctionné cette rencontre. Les participants ont ainsi pensé, entres autres, qu'il était judicieux de fédérer les actions des différentes organisations et institutions œuvrant dans le domaine de la prise en charge des personnes souffrant des troubles mentaux. Autre résolution, l'implication ou l'intégration des organisations de la société civile pour une coordination et une visibilité plus large des actions sur le terrain.

Read more

Cameroun-Présidentielle 2018: Les populations des Hauts Plateaux fêtent l’élection de Paul Biya.

alt=

Suite à la proclamation des résultats de l’élection présidentielle du 07 octobre dernier au terme de laquelle, Paul Biya a obtenu la majorité avec un suffrage de 71.28%, les populations des Hauts plateaux, dans la région de l'Ouest Cameroun dans son ensemble, ont sauté de joie. Cette joie dit-on, est celle d’avoir participé à cette élection et surtout d’avoir imposé silence à une certaine opposition qui avait chanté victoire avant l’élection et qui avait commencé à déchanter au soir du 07 octobre au vue des chiffres sortis des urnes et donnaient largement vainqueur le candidat du Rdpc, le candidat adopté par ce peuple en témoignage de sa reconnaissance aux bienfaits de Paul Biya pour les Hauts plateaux depuis son accession au pouvoir en 1982.

Read more

Cameroun: Comment aider les PME camerounaises à résister à la concurrence étrangère et à trouver des débouchés d'exportation?

alt=

C’est le sens d’un atelier organisé par l'Agence de promotion des petites et moyennes Entreprises (APME)  qui s’est tenu à Yaoundé, la capitale du pays. Cette rencontre a réuni entre autres des experts, des responsables des entreprises, des Associations. Il a été question de restituer  la phase pilote du programme Cameroon Food Packaging and quality et d'apprécier la pertinence de l'approche opérationnelle proposée par la capitalisation des premiers recours d’expérience du terrain.

Read more

 

 

  

 

LES DERNIERS ARTICLES

JSN Epic template designed by JoomlaShine.com