Politique

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Ils sont réunis à Yaoundé pour une session de plein droit, la toute première après la convocation du corps électoral en vue de la présidentielle 2018 au Cameroun. Après la clôture du dépôt des candidatures, c’est une rencontre extrêmement  importante au cours de laquelle ces dossiers  leur seront transmis pour compétence appropriée.

Lire la suite : ...

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

L’organisme du système des Nations-Unies et l’organe régulateur des médias au Cameroun ont magnifié cet intérêt à Yaoundé, il y’a plusieurs semaines, alors que la convocation du corps électoral pour l’élection présidentielle était encore attendue. C’était à travers un atelier d’échanges avec les responsables des médias et des rédacteurs en chef de certains organes implantés dans la cité capitale du Cameroun. Cette rencontre avait pour objectif d’assurer une meilleure promotion du genre à travers les médias pendant les échéances électorales dans le pays.

Lire la suite : ...

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La vidéo qui circule sur internet et dans les réseaux sociaux, tournée visiblement dans un paysage sahélien(ce qui fait penser à l'extrême nord du Cameroun) montrant deux femmes portant chacune un enfant et par la suite froidement abattues par deux hommes arborant la tenue des forces de défense camerounaise est un montage de toute pièce avec un but destiné à ternir l’image de l’armée camerounaise. Elle a été authentifiée et n’est autre qu’un fake news d’après le ministre camerounais de la communication. Issa Tchiroma Bakary, dans un point de presse qu’il a donné, mercredi 11 juillet 2018, dénonce « une malheureuse tentative de transfiguration de la réalité et d’intoxication du public ».

Lire la suite : Le...

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Paul Biya lui-même, l’actuel chef de l’Etat ou quelqu’un d’autre ? On le saura bientôt car c’est désormais officiel, la course à sa succession au fauteuil du président de la république du Cameroun est lancée. Le décret convoquant le corps électoral a été publié ce lundi 9 juillet 2018. Les camerounais iront aux urnes le dimanche 7 octobre 2018 pour voter le nouveau président du pays pour un mandat de 7ans renouvelable.

Lire la suite : Cameroun :...