Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

En termes de pourcentage, c’est environ 63% de la population. Plus de la moitié de ces personnes sont des enfants. Malgré une certaine accalmie observée dans quelques localités de la République centrafricaine et les efforts consentis çà et là depuis le déclenchement de la crise, le pays vit toujours une catastrophe humanitaire sans précédent qui ne doit laisser personne indifférente. Si du fait de cette accalmie, on a enregistré le retour de près de 240 000 personnes d'après les Nations unies dans leurs milieux d’origine, des déplacements forcés dans plusieurs régions du pays, avec les nombreux dégâts enregistrés aussi dans le pays et les violences qui refont de temps en temps surface, les besoins des populations sont énormes. Toute la communauté internationale doit intensifier ses actions en faveur de la République centrafricain( Rca).

 

 Cela permettra de sauver des vies dont celles de nombreuses femmes et des enfants. C'est ce qui ressort de la réunion de présentation et d’échange sur la situation humanitaire en République de Centrafrique conjointement conduite le 18 janvier 2019 à Yaoundé au Cameroun par Virginie Baïkoua, la Ministre centrafricaine de l’Action humanitaire et de la réconciliation nationale et la Coordonnatrice humanitaire pour la RCA, Najat Rochdi. Au de cette rencontre, il a été de présenter les derniers développements humanitaires et le Plan de Réponse Humanitaire (PRH) pour la Centrafrique pour le compte de l'année 2019, le plan lancé à Bangui le 7 janvier 2019. Elle s’est déroulée en présence de nombreux représentants du corps diplomatique accrédité auprès de la République du Cameroun, des représentants des agences du système des Nations Unies, des organisations non gouvernementales et des journalistes.

Au 30 novembre 2018, 648 516 personnes sont déplacées sur l’ensemble du territoire centrafricain et 576 884 autres sont réfugiés dans les pays voisins a dévoilé la Coordonnatrice humanitaire en indiquant que les vulnérabilités de la population se sont accrues dans tous les secteurs. « Les civils, en particulier les femmes et les enfants, continuent de subir les conséquences du conflit et sont de plus en plus exposés à des risques de protection et à des besoins humanitaires aigus » a-t-elle déclaré. C’est au total, 2,9 millions de personnes dans le besoin d’une assistance humanitaire et de protection. Par rapport même à l’année, le nombre de personnes dans cette situation a augmenté de 16% selon ses conclusions.

Réunion de présentation et d’échange sur la situation humanitaire en RCA - le 18 janvier 2019 à Yaoundé 

Pour pouvoir mener les actions au cours de l’année 2019 dans le cadre d’un plan de réponse humanitaire qui s’articule autour de trois piliers, Najat Rochdi a lancé l’appel pour la mobilisation de 430, 7 millions de dollars américains. Une somme attendue comme toujours des bonnes volontés, des pays donateurs et qui permettrait de cibler des personnes dans l’extrême vulnérabilité. Outre d’assurer « une assistance qui sauve des vies et la préservation de la dignité humaine ainsi qu’un accès aux services essentiels à la population, sauver des vies, respecter et faire respecter les droits fondamentaux, préserver la dignité humaine » sont ces trois fils, axes ou piliers stratégiques.

D’après la Coordonnatrice humanitaire pour la RCA, « les acteurs humanitaires ont décidé de placer au centre de leurs actions, la protection des civils, en particulier des groupes les plus vulnérables, et la redevabilité envers les populations affectées ». La disponibilité de cette ressource financière attendue de tous permettra d’atteindre cet objectif et de redonner du sourire à ces populations dans la détresse qui n’ont rien fait pour mériter cette situation et dont un geste d’un pays, d’une bonne volonté peut aider à sauver.

Aboubakar Sidick MOUNCHILI

-------------------------------------------------
Lire également sur la RCA....
-      Khartoum, capitale du grand dialogue national centrafricain pour un retour à la paix définitive dans le pays.
-    RCA : L’urgence d’agir ! Plus de 700 000 déplacés et d’énormes besoins du fait des violences dans le pays.
-    RCA : La situation humanitaire au centre d’une rencontre ce lundi 14 mai 2018 à Yaoundé
-     Rca: Plus de deux millions de personnes encore en attente d'aide humanitaire
-    Centrafrique: Retour au bercail pour les Casques bleus congolais
-     RCA : Un don financier des Etats-Unis annoncé pour l'armée centrafricaine.