Vous êtes à la recherche d'un stage en web-Journalisme,Marketing ou en Publicité, rejoignez-nous rapidement en envoyant votre CV à redaction@afriknouvelles.info ou à afriknouvelles@gmail.com

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les musées au Cameroun comme ailleurs, qui vont à la rencontre de leur public ou  qui n’attendent plus seulement les visiteurs sur place, voilà ce à quoi est fait l’avenir.  Ces établissements publics et privés, emblèmes de la mémoire collective, lieux dans lequel sont rassemblées et classées des collections d'objets d'intérêt multidimensionnel, en vue de leur conservation et de leur présentation au public sont appelés à améliorer leur paradigme de fonctionnement en saisissant l’énorme opportunité que leur offrent aujourd’hui l’internet et les réseaux sociaux. C’est en tout cas  le sens du message du thème choisi cette année par la communauté internationale pour célébrer les musées et qui se décline comme suit : « Musée hyperconnectés : Nouvelle approches, nouveau publics ».

Le Cameroun comme par le passé, a célébré avec faste, cet évènement qui offre l'occasion de sensibiliser le grand public aux enjeux des musées au monde et dans le développement de la société. C’est le secrétaire général du ministère des Arts et de la Culture(MINAC), Mokhtar Ousmane Mey qui a présidé les cérémonies organisées à cet effet au musée national, un lieu symbolique et mythique, chargé d’histoire au Cameroun.

A travers le thème choisi cette année 2018, les musées sont appelés, à sortir de leur cadre pour aller à la rencontre du public. Dans un monde qui se veut tout numérique, ces lieux et cadre de conservation de la mémoire collective ne vont suffisamment être présent dans le quotidien des populations ou jouer leur rôle que s’ils s’adaptent dans le temps en relevant le défi ou en saisissant l’opportunité du numérique. Le Cameroun pour sa part semble être déjà préparé à ce challenge avec le musée national qui a d’ailleurs donné le ton en lançant son site internet. Le portail a été présenté au cours cette cérémonie et propose une pléthore de facilités au public qui, à partir de n’importe quel point du pays, de l’Afrique ou du monde, peut entres autres, commencer la visite du musée national, avoir une idée de la richesse de sa collection.

Le lancement de ce site web, a relevé le SG du MINAC, s’inscrit dans une dynamique engagée par le musée national depuis novembre 2016 avec la création de son compte Facebook et du forum des médiateurs culturels. Mokhtar Ousmane Mey a invité toutes les institutions muséales à s’ouvrir, à saisir dans ses profondeurs, le message du thème de la célébration de la journée internationale des musées de cette année.

« Nous allons nous arrimer au numérique.  C’est un véritable challenge pour nos musées et nous-mêmes. L’internet et les réseaux sociaux sont une incroyable opportunité pour nos musées pour se faire connaitre, entrer dans le quotidien des populations, dialoguer à leur manière avec les différents publics », s’est exprimé un gestionnaire de musée, à la suite d’autres, à la fin de la cérémonie.  Preuve que l’appel a été entendu et que les choses vont peut-être un peu bouger dans les prochains jours dans les musées au Cameroun.

Bien que l’évènement ait eu lieu au Cameroun, le 25 mai 2018, c’est chaque 18 mai, tous les ans, que se célèbre la Journée internationale des musées (JIM). Elle  a été instaurée en 1977 par le Conseil international des musées (ICOM).

Pangrace NGONO

0
0
0
s2sdefault

L'interview de la semaine

Exclusif: "Les actions de la Turquie sur le terrain africain devraient servir de...

C'est ce que pense le Dr Ibrahim MBOMBO MOUBARAK, président de l'Union Islamique du Cameroun(UIC)....

Lire la suite

Eliane ZENE ONDO, la dame «bulldozer» qui veut décrocher sa place au Sénat

C’est une dame à la carrure imposante et au sourire à tout bout des lèvres. Son verve acerbe et...

Lire la suite

Insalubrité dans les villes camerounaises : « Il y a des maires qui n’ont jamais compris...

Pour faire le round up de l’actualité, nous donnons la parole à Nji Louh Amadou. Avec lui, nous...

Lire la suite

Succes story : Eding FC de la Lekie a la chance d'avoir un entrepreneur

Sacré champion seulement après deux années passées en championnat de première division, la ligue...

Lire la suite

Alerte:« Le stress expose plus de 70% des travailleurs camerounais aux AVC »

C'est ce que pense le Dr Hamadou Nassourou, cardiologue, Président de la Cameroon Hypertension...

Lire la suite

Afriknouvelles.info WebTV

INFOS PLUS

Scène musicale: Label Icon Fusion, une vaste et belle ambition de détecter et de faire émerger une nouvelle génération d’artistes musiciens africains !

alt=

Les choses ne seront peut-être plus comme avant. Ceux qui rêvent que la musique africaine en général et camerounaise en particulier retrouve ses lettres de noblesse, ont aujourd’hui un motif d’espoir.  Le projet de label musical, label ICON FUSION, né en 2017 de l’ambition d’améliorer la production et la musique camerounaise, est sur les roulettes. Cette  musique qui connait un essor et une portée fulgurante en laissant ses marques sur les scènes et événements en Afrique et ailleurs, trouve là, un précieux partenaire qui va l’accompagner.

Read more

Cameroun: Des résolutions pour la prise en charge des personnes souffrant des troubles mentaux.

alt=

Rien ne sera peut-être plus comme avant dans le pays dans le domaine de la prise en charge des personnes souffrant des troubles mentaux. Réunis pendant deux jours, dans la capitale camerounaise, les spécialistes du domaine ainsi que l'ensemble de tous les autres acteurs intervenant sur la question, se sont séparés, le 26 septembre 2018. D'importantes résolutions ont sanctionné cette rencontre. Les participants ont ainsi pensé, entres autres, qu'il était judicieux de fédérer les actions des différentes organisations et institutions œuvrant dans le domaine de la prise en charge des personnes souffrant des troubles mentaux. Autre résolution, l'implication ou l'intégration des organisations de la société civile pour une coordination et une visibilité plus large des actions sur le terrain.

Read more

Cameroun-Présidentielle 2018: Les populations des Hauts Plateaux fêtent l’élection de Paul Biya.

alt=

Suite à la proclamation des résultats de l’élection présidentielle du 07 octobre dernier au terme de laquelle, Paul Biya a obtenu la majorité avec un suffrage de 71.28%, les populations des Hauts plateaux, dans la région de l'Ouest Cameroun dans son ensemble, ont sauté de joie. Cette joie dit-on, est celle d’avoir participé à cette élection et surtout d’avoir imposé silence à une certaine opposition qui avait chanté victoire avant l’élection et qui avait commencé à déchanter au soir du 07 octobre au vue des chiffres sortis des urnes et donnaient largement vainqueur le candidat du Rdpc, le candidat adopté par ce peuple en témoignage de sa reconnaissance aux bienfaits de Paul Biya pour les Hauts plateaux depuis son accession au pouvoir en 1982.

Read more

Cameroun: Comment aider les PME camerounaises à résister à la concurrence étrangère et à trouver des débouchés d'exportation?

alt=

C’est le sens d’un atelier organisé par l'Agence de promotion des petites et moyennes Entreprises (APME)  qui s’est tenu à Yaoundé, la capitale du pays. Cette rencontre a réuni entre autres des experts, des responsables des entreprises, des Associations. Il a été question de restituer  la phase pilote du programme Cameroon Food Packaging and quality et d'apprécier la pertinence de l'approche opérationnelle proposée par la capitalisation des premiers recours d’expérience du terrain.

Read more

 

 

  

 

LES DERNIERS ARTICLES

JSN Epic template designed by JoomlaShine.com