Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

C’est la substance  de l’ouvrage « sauvons l’impôt pour préserver l’Etat» de l’inspecteur des impôts hors  hiérarchique, Alain Symphorien NDZANA BILOA, dont la séance de dédicace à eu lieu le 14 février 2018 à l’hôtel  la falaise à Yaoundé. Apres le succès de l’ouvrage intitulé,« La fiscalité levier pour l’émergence des pays africains de la zone CEMAC : le cas du Cameroun » , Alain Symphorien NDZANA BILOA   s’est intéressé cette fois-ci sur les moyens adéquats pour palier aux maux  qui déboitent la fiscalité mondiale.

« Sauvons l’impôt pour préserver l’Etat »  apparaît donc comme un cri d’alarme pour une mobilisation globale afin d’effacer sur la scène fiscale, la fraude et l’évasion de l’impôt. Pour parler comme l’auteur, il s’agit de stopper « l’upérisation de l’économie  » mondiale.

Segmenté en trois principaux chapitres, l’ouvrage déroule progressivement la stratégie à adopter pour consolider l’existence d’une institution fiscale régie par les normes fiscales mondiales. Le chapitre premier décrit les facteurs générateurs de l’hémorragie fiscale. Dans ce chapitre, l’auteur explique comment les concepts de fraude fiscale, évasion fiscale, exonération fiscale et niche fiscale sont entrain de prendre de l’ampleur dans la gestion économique des Etats tout en laissant aller en fumer la norme fiscale.*

Au deuxième chapitre,  Alain Symphorien NDZANA BILOA présente les efforts internes fournis par les Etats pour résoudre ces pertes  liées au mauvais fonctionnement de la fiscalité. Ces efforts visent à élargir et sécuriser  les fiscs. Il s’agit notamment du renforcement des capacités des administrations fiscales, du développement de la production des informations et des dispositifs répressifs.

Le troisième chapitre enfin, évalue cet effort, souligne ces limites et propose un  nouvel agenda dont l’enjeu est une réforme globale du système fiscal international. Cette reforme devra donc créer des conditions de réalisations de l’équité, sauvegarder l’environnement  à travers une perspective de développement durable et assurer un niveau de prélèvement conséquent sur les activités des entreprises multinationales.

La certitude avec laquelle Alain Symphorien NDZANA BILOA dans son ouvrage « Sauvons l’impôt pour préserver l’Etat » aborde la thématique et apporte une résolution probante, celle selon laquelle « la mise en place d’une fiscalité globale subsidiaire ainsi que d’une organisation intergouvernementale universelle et chargée de coordonner la coopération internationale en matière de fiscalité, celle là  sera assurément salvatrice » et  pourrait certainement édifier les économistes  pour ouvrir les vannes d’une gestion efficace et globale de la fiscalité.


Alain Symphorien NDZANA BILOA est un inspecteur principal des impôts, lauréat de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature  (ENAM) de Yaoundé,  auteur de l’ouvrage à succès « La fiscalité levier pour l’émergence des pays africains de la zone CEMAC : le cas du Cameroun »  paru en janvier 2016.

   
Raïssa NKEN