Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Elle se dit prête pour assumer ses nouvelles fonctions. Aimée Caroline Nseke, la nouvelle Miss Cameroun fraichement élue vient de rencontrer le patron de la Culture au Cameroun. Elle et ses cinq dauphines ont été accueillies par le ministre des Arts et de la Culture, Narcisse Mouelle Kombi, le 2 janvier 2018 à Yaoundé. Au menu de cette rencontre avec le ministère de tutelle, la présentation de la nouvelle ambassadrice de beauté du Cameroun, la remise des prix aux différentes participantes et le plan d'action de la miss pour l'année 2018.

La délégation conduite par la présidente du comité d'organisation Miss Cameroun (COMICA), Ingrid Solange Amougou et la miss sortante, Michelle-Ange Minkata a été reçue au cabinet du ministre des Arts et de la Culture. Le ministre, Narcisse Mouelle Kombi a exprimé son satisfecit face à la miss et ses dauphines de l'édition 2018. Il a tout de même saisi l'occasion pour interpeller l'organisatrice du concours national de beauté. '' Les problèmes d'image et de crédibilité dont a souffert Miss Cameroun doit cesser '' a-t-il indiqué.

 Après la présentation, l'heure est maintenant tournée vers le travail. Il s'agit ici de donner un plan d'action pour l'année 2018. A ce sujet, la nouvelle ambassadrice de beauté, Aimée Caroline Nseke est entrain de peaufiner son plan d'action. Pour elle, son projet débutera au mois de février et sera accentué sur la lutte contre la cécité qui, bénéficiera de la collaboration de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Elle compte travailler en symbiose avec ses dauphines et le comité d'organisation du concours de beauté, Miss Cameroun.



« L’unité nationale au service de la paix et du développement »  était le thème de la 13 ème édition du concours national de beauté Miss Cameroun qui s’est déroulée le 30 décembre 2017 à Yaoundé sous le regard attentif des milliers de personnes et surtout de la première dame du Cameroun. Onze candidates étaient en lice pour la couronne de l'édition 2018. Mais au finish, le jury a jeté son dévolu sur la candidate originaire de la région du Littoral, Aimée Caroline Nseke. Elle qui, était déjà désignée miss Cameroun 2016 en Suisse, va conduire désormais les destinées de la couronne de la miss 2018.

Âgée de 21 ans et étudiante en droit des affaires dans une université basée en Suisse, elle se dit prête pour assumer ses nouvelles fonctions. « Une bonne miss se doit de rester sur le territoire, pour cela j'ai pris une année salvatrice, je resterai au Cameroun plus précisément à Yaoundé » a-t-elle affirmé. Discipline, disponibilité et bien d'autres sont les différentes armes prônées par le comité d'organisation. «  Ces jeunes filles portent le drapeau du Cameroun alors si elles ne sont pas disciplinées, on ne pourra pas avancer avec qu'elles » a précisé à son  tour la présidente du COMICA, Ingrid Solange Amougou. Côté primes, les différentes participantes ont remporté chacune la rondelette somme de cent mille francs CFA. La miss et ses dauphines sont aussi de la partie mais le montant n'a pas été dévoilé à la presse.

Ayouba Nsangou.