Sport

Le formidable parcours des Lionnes indomptables a démontré à suffisance à nos experts en théorie du développement du sport en général et du football en particulier, qu’il  faut arrêter de pérorer dans les médias en s’inspirant des prototypes et modèles importés, au lieu de concevoir des créations made in Cameroun.

"Kiki et son frère aîné nous apportent la joie" Déclaration du père de la gardienne de buts des Lionnes indomptables Ngo Ndom Annette Flore au sommet d'une joie indescriptible. Kiki pour les intimes, la gardienne des buts des lionnes indomptables dont on n’a pas beaucoup parlé  au long de la compétition, arrive en finale sans avoir encaissé de but, et devra affronter l’attaque la plus prolifique de tout le tournoi. Nous sommes allés au quartier Etoa Meki où nous avons retrouvé sa famille,  son père, sa mère et ses frères et sœurs.

Samedi 3 décembre est le jour de l'apothéose de la coupe d'Afrique féminine dixième édition du genre. À l'affiche de la finale, Cameroun pays organisateur face au Nigeria. Côté engagement des deux équipes, les lionnes indomptables du Cameroun ont mis une touche particulière à l'entame de cette rencontre cruciale: celle du fifting espirit autrement dit un mental haut. Cet état d'esprit vient s'ajouter aux individualismes de certaines joueuses à l'instar de Gaëlle Déborah Enganamouit, Gabrielle Aboudi Onguene et Nchout Njoya Ajara pour ne citer que celles-ci. Côté Falcons du Nigeria, il existe déjà un atout psychologique celui de championne d'Afrique mais aussi de ses joueuses. Pendre une rencontre comme celle-ci n'est pas chose facile pour les supporters de ses deux nations. Mais alors se rendre au stade nécessitera l'apport d'un ticket comme se fût le cas pour d'autres confrontation. Eh bien non, pour une première fois dans l' histoire de la CAF, une finale de coupe est à guichet fermé.

Côté super Falcons du Nigeria comme côté lionnes indomptables du Cameroun, la pression est montée d'un cran. La bataille psychologique est même déjà très houleuse, à jour j moins deux de la finale de la dixième édition de la coupe d'Afrique de football féminin. Le pays organisateur le Cameroun est  au fou et au moulin de répétition de mouvement d'ensemble qui mettra fin à ce rendez-vous footballistique africain. Une finale qui se jouera au stade d'Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Les actrices  affutent  leurs armes. D'abord les lionnes qui jusqu'ici on fait un parcours sans faute. Quatre sorties quatre victoires, le couronnement de ce parcours fulgurant est attendu ce samedi à la cuvette de Mfamdena. Le Cameroun va t-il transformer son rêve en réalité, le Nigeria va t-il conserver son titre? Des questions qui taraudent les esprits. Ce qu'on peut dire , c'est que cette bataille de samedi a déja commencé.