Sport

Au stade de l'amitié de Libreville Gabon, les lions et panthères ont fait match nul pour la dernière rencontre de la poule  A, un point à suffir pour les coéquipiers de Benjamin Moukandjo d'arracher la qualification tandis que l'équipe gabonaise conduite par le capitaine Pierre Emery Aubameyang en avait besoin de plus de points pour franchir ce cap crucial. Mais hélas pour le pays organisateur.

Les deux premières journées de la Can nous ont offert du spectacle, du beau spectacle comme l’Afrique seule avait l’art de le produire après le Brésil. Des dribbles chaloupés, des débordements, des centres et des tirs foudroyants, on en a déjà vu depuis le samedi 14 janvier 2017. Comment ne pas festoyer devant le but d’instinct du capitaine Obam Eyang, ou la balle d’égalisation de la Guinée Bissau, le petit poucet de la compétition. Cette équipe a été combative jusqu’au bout, ne s’en laissant pas compter malgré la pression du premier match devant le pays organisateur.

Les lions affrontent les warriors de la Zimbabwe ce mardi à 18h à la cuvette de Mfamdena, un dernier match de galop d'essai pour l'expédition gabonaise. Le départ pour  le pays de Pierre Emery Aubameyang, est prévu  mercredi 11 janvier. Au Gabon, le sélectionneur Hugo Broos et ses joueurs déposeront leurs valises à l'hôtel méridien de Libreville.

Après quatre jours passés en Guinée équatoriale, les lions indomptables ont peaufiné leur stage. Le voyage dans le pays de Théodor Obiang NGuema  a consisté pour le patron du staff technique de mettre en place une bonne finition, une cohésion parfaite, une conservation de balle parfaite et bien d'autres stratégies. Après ce stage, les coéquipiers de Benjamin Moukandjo ont regagné le bercail lundi.

Les lionnes indomptables du Cameroun, vice championne d'Afrique, ont été reçues jeudi 08 décembre par le couple présidentiel camerounais. De l'avis de plus d'un observateur, le président Paul Biya ne s'est jamais senti aussi dégagé comme comme il l'a été à cette occasion pour encourager les camerounaises qui ont été un bel exemple d'engagement, de solidarité et d'unité pour vaincre malgré la finale perdue contre le Nigéria.