Sport

Academy Cricket Club de Douala chez les Messieurs et Femal Warriors chez les dames sont les champions du Cameroun de la finale de Cricket édition 2017. C'est le résultat des rencontres disputées le 26 août au stade de la réunification de Yaoundé. Le kick off des finales a été lancé par la représentante du ministre des sports et de l'éducation physique, Madame Ngosso, à ses côtés, le président de la Fédération Camerounaise de Cricket, Victor Agbor Nso. Quelques illustres invités y ont pris part à l'instar du président du Comité National Olympique et Sportif du Cameroun,  le Colonel Kalkaba Malboum.

Le sélectionneur national Hugo Broos a rendu public le 25 août à Yaoundé,  la liste des 23 joueurs qui prendront part aux doubles confrontations  dites '' cruciales ''. À l'issue de cette publication, l'on a enregistré le forfait de Karl Toko Ekambi blessé qui sera remplacé par son homologue des A', Frantz Pangop sociétaire de l'Union de Douala. Tandis que sur l'aire de jeu, les coéquipiers de Benjamin Moukandjo sont destinés à décrocher une victoire à Lagos, le 31 août prochain pour pouvoir espérer à domicile, le 4 septembre prochain. Les enjeux des 3ème et 4ème journées des qualifications à la Coupe du monde Russie 2008 sont connus de tous. Particulièrement la loge B qui comporte le Nigeria,  le Cameroun,  la Zambie et l'Algérie.

Après l'attribution de l'organisation de la prestigieuse Coupe d'Afrique des Nations, le Cameroun s’est mis en chantier. Nonobstant le bouleversement du cahier de charge en cours de jeu, le pays de Roger Milla est plutôt  prêt, pour accueillir la toute première édition de la CAN qui se disputera avec 24 Nations au lieu de 16. Un challenge déjà gagné selon le Président de la République Paul Biya, contrairement aux idées avancées sur les plateaux télévisés par certains individus. Tout compte fait, la 32ème édition se jouera sur le sol camerounais. Mais,  pour une belle fête footballistique, il faut de belles infrastructures  conformément aux normes qualité et normes sécurité.

C’est plutôt un vibrant hommage que le Cameroun rend à la Confédération Africaine de Football après sa décision de lancer la toute première CAN de l’histoire à 24 équipes en terre camerounaise. Au moment où les flèches sortent de toute part en direction de l’organisation faitière continentale de football, le gouvernement camerounais a choisi de sortir plutôt par une autre porte. « Les opportunités qu’offre une telle édition sont innombrables et c’est un honneur qui revient au Cameroun. Il n’y a pas mieux pour un pays aussi dynamique, Afrique en miniature et toujours prêt pour les grands challenges », c’est ainsi que les ministres camerounais des Sports et de l’Education physique ainsi que celui de la Communication se sont exprimés vendredi dernier dans la capitale camerounaise.