Print
Category: Sport

Les deux académies  ont paraphé une convention devant  œuvrer pour la révolution du football à la base  au Cameroun.  En   signant   cette convention de partenariat historique et atypique, Razack Sports Academy (RSA) et Golden Age SOCCER (GOLDAS) se sont fixé pour  but premier de révolutionner et  valoriser le football au Cameroun et  faciliter  la promotion  de cette discipline à travers cette union. La signature s’est faite dans un hôtel de la capitale politique camerounaise en présence des autorités sportives, des passionnés du football et des medias nationaux et internationaux.

Basées dans les régions du  Nord (RSA) et du Nord-ouest(GOLDAS)  Cameroun, les deux académies  le RSA et le GOLDAS ont dans ce  pourparler initié depuis  près d’un an, réussi le challenge premier qui a abouti a cette signature. Et ce  grâce à, NGIEJUNG NABIL et ABDOULAY ABDOULRAZACK, responsables de ces associations sportives. Nonobstant  l’instabilité sécuritaire qui sévit   dans le Nord et le Nord-Ouest du pays, Ces  deux métronomes ont entrepris de fédérer et d’harmoniser leurs forces au profit  de la jeunesse sportive   camerounaise.

Il ne reste plus qu’à  matérialiser en actes  ces  énergies et engagements  en faveur de la promotion du football professionnel au Cameroun. Dans cette lancée, la première action sera l’organisation d’un grand tournoi de football qui est prévu pour les prochains mois. Et pour la réussite de ce tournoi, 10 millions de FCFA  mobilisés. Il sera question  de recenser,   détecter  afin  d’encadrer ces jeunes des différentes tranches d’âge : minimes, cadets et  juniors.
Et pour cela, ils devront continuer à compter sur  la collaboration des  instances sportives nationales telles que l’Académie Nationale du Football (l’Anafoot), le Comité National Olympique (CNO) et le Ministère des Sports et de l’Education Physique (MINSEP). Les signataires de la convention  se sont   donnés  pour leitmotiv : la promotion de l’amour, la paix, l’union et la collaboration au détriment de la haine, la guerre, la division,  et la séparation .Il est question dans ce cas  de préserver la paix et l’unité nationale à travers le sport  notamment le football, qui est l’expression même de l’acceptation de l’autre et du vivre ensemble.

Pour ces raisons, la  convention a été rédigée en français et en anglais. Le document en lui-même est constitué de 07 chapitres puis une partie consacrée à la présentation des deux associations sportives  qui œuvrent main dans la main comme un seul homme. Abdoulay Abdoulrazack et Ngiejung Nabil se sont engagés la main sur le cœur, de briser et outrepasser  tous les obstacles de la division.


Raïssa NKEN