En France pour ne prendre que cet exemple, au moins 700 footballeurs africains vivant dans ce pays sont sans club dans ce pays parce que partis de leur pays respectif de façon hasardeuse, sans garantie, sans engagement au préalable avec un quelconque club. Une réalité qui n’honore ni ces joueurs, ni le continent africain et constitue en même temps l’un des combustibles qui alimente la situation irrégulière de ces enfants d’Afrique non préparés avant de partir vendre leur talents ailleurs ou pour prendre suffisamment leur destin en main.

 

"Nous voulons limiter le taux d'immigration clandestine à travers le football '', déclaration du président l'Académie Universal Scout Détection (AUSD) et de tout son staff qui avancent que c’est le travail au quotidien de ce centre créée en 2012.
 L'Académie Universal Scout Détection (AUSD) organise une session de casting et d'évaluation des jeunes footballeurs camerounais. Du 14, 15 au 16 novembre 2017, au centre technique de la Fédération Camerounaise de Football (FÉCAFOOT), des jeunes pratiquants du ballon rond vont prester sous le regard attentif du Global Concept Football, partenaire exclusif dudit événement. L’initiative vise à offrir aux jeunes footballeurs talentueux camerounais, une opportunité unique pour se faire recruter par des grands clubs professionnels à l'étranger. L'annonce a été faite par le président de l'AUSD, Deba Frédéric Bobo au cours d'une rencontre avec la presse le 13 novembre 2017, à Yaoundé. Marie Georgette Ambassa, présidente d'honneur de l’AUSD, basée au Canada, Fanka Frankline Ngalim, président de F Frank Football Academy, Jason Akoa, l’international camerounais évoluant au Canada, étaient sur la table. Un véritable moment d’échanges qui a permis à ces orateurs du jour, de mieux présenter l’Académie et surtout ce qu’elle fait de particulier sur le terrain, une véritable révolution a-t-on remarqué, dans l’univers du football camerounais en particulier et africain en général qui se tisse au fil des jours.



L'Académie Universal Scout Détection, association à but non lucrative, se veut être un centre d'excellence. Valoriser la méritocratie dans un environnement sportif corrompu est le combat qu’elle  mène. Selon le président, l'idée de mettre sur pied une académie uniquement pour la détection dans la formation spécifique vise à répondre aux attentes des différents partenaires cela arrive à point nommé.  « Quand ces jeunes étaient détectés, quand on les plaçaient sur le marché. Les résultats étaient plus négatifs que positifs » dit- il.  Tout juste parce que poursuit-il, « ces gars (ces joueurs.... Ndlr) étaient bons ici (Cameroun.... Ndlr) mais ils ne répondaient pas aux normes professionnelles selon les recruteurs ». Solutions, il faut adapter l’offre à la demande, chercher une certaine indépendance financière, offrir des facilités ou des opportunités qui portent dans la durée aux jeunes qui ont du talent et aux recruteurs de trouver ce qu’ils cherchent sur place d’après les explications du staff de l’AUSD. Cela permettrait de résoudre à la base l’épineux problème de l’immigration clandestine car en anticipant pour ce qui est des cas qui arrivent assez souvent: des joueurs qui refusent de retourner au Cameroun après échec. '' Au lieu de laisser ces enfants (ces joueurs... Ndlr) voyager, on préfère investir en terme d'argent, faire venir les différents partenaires '' explique Deba Frédéric Bobo.

Au chevet de la jeunesse africaine, l'Académie s’est entourée des partenaires de taille comme  Global Concept Football basé en Suisse et représenté dans cinquante pays dans le monde. Les membres de l’Académie sont convaincus que l’avènement des recruteurs internationaux apporte une touche particulière surtout dans le management. '' Ceux qui auront l'opportunité de travailler avec Global Concept à partir du Cameroun auront des contrats (...) '' a précisé Deba Frédéric Bobo.

Dans le cadre de la session de casting et d’évaluation des jeunes footballeurs camerounais qui a pour cadre le centre technique de la Fecafoot à Odza, une banlieue de la capitale Yaoundé, Global Concept Football entend jouer son rôle. Sa présence au côté de l’AUSD résulte d’une part de la vision des projets de ce centre, le sérieux de ses dirigeants et le fait que le Cameroun est une nation de football. Le pays de Roger Milla regorge beaucoup de potentiels talents soit du côté masculin que féminin. Pour le représentant de l'Académie, '' il sera mieux qu'il vienne et qu'il voit sur place ( les jeunes talents.... Ndlr). A partir de là qu'il ait une idée et qu'on puisse les proposer de façon directe '' a-t-il expliqué. A en croire le président d'AUSD, le partenaire a déjà annoncé des couleurs. '' Quand nous venons ( reportant les propos de Global Concept Football……... Ndlr), on va essayer de voir ceux qui vont répondre aux normes européennes, on pourra faire avec ceux qui répondent aux normes Sud-américaines et asiatiques; ceux qui pourront répondre aux normes africaines c'est à dire Sud-africaines, on fera avec '' a-t-il précisé.

Au jour d'aujourd'hui, le football est l'une des disciplines sportives qui génère beaucoup de ressources financières dans le monde. Mais au côté de ce business fructifiant, se trouve beaucoup de perdition dont les parents en sont les premières victimes. Selon l'article 17 de la FIFA qui stipule que, les parents sont d'abord les premiers managers de leur progéniture. L’AUSD met cette loi de l'instance faîtière internationale du football en vigueur dans son centre. Elle va plus loin pour participer à 20% au financement de l'achat de billets d'avion pour chaque joueur détecté par les différents recruteurs. Ces derniers prendront en charge  la formation et  l'évolution du jeune joueur. Selon le promoteur, l'intégration dans le centre est purement gratuite. Une opportunité qui ne court pas les rues. Notre formation est gratuite ont lancé le président et la présidente d’honneur de l’AUSD. Toutefois, ont-ils précisé lors du contrat établi entre le joueur et le recruteur, ils interviendront dans le cadre fédéral parce que ce sont eux les formateurs.

Durant les trois jours de casting et d'évaluation de jeunes footballeurs camerounais, les activités s'articuleront entre autres autour des sessions en ateliers avec les footballeurs et le partenaire, la cérémonie d'ouverture. L’enjeu majeur de cette initiative est la détection de jeunes joueurs. Pour la circonstance, F Frank Football Academy a été convié par le président de l'AUSD. Fanka Frankline Ngalim, ancien joueur professionnel et fondateur de cette académie estime que la pépinière est la base du football. '' Pour changer le football du Cameroun, c'est surtout les jeunes. Parce que ce qui m'intéresse au football des jeunes (...) c'est l'avenir de notre cher beau pays '' a-t-il témoigné en rassurant de la franche collaboration qu’il y’a entre Universal, Global et F Frank.


Créé en janvier 2012, le centre dénommé Académie Universal Scout Detection est l'œuvre du président Deba Frédéric Bobo. L’AUSD a été affiliée en 2014 à la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT). Avec six ans d'expériences, l’association a permis déjà à plusieurs jeunes footballeurs camerounais d'être recrutés dans les grands clubs professionnels à l'étranger.

A.N.