User Rating: 5 / 5

Star activeStar activeStar activeStar activeStar active
 

En bonne place et au milieu de plus de 500 représentants du monde entier conviés à Buenos Aires en Argentine, le maire de la commune de Foumban, région de l'Ouest-Cameroun est l'un des invités vedettes de la rencontre la plus importante au monde sur les villes, la culture et le développement durable, le 3ème Sommet Culture de CGLU(Cites et Gouvernements Locaux Unis). Cette présence est la reconnaissance mondiale pour ses efforts et l'originalité dans la promotion de la Culture au niveau local, plus spécifiquement son apport et ceux de la Commune de Foumban et ses régions à la culture comme pilier du développement durable.

 

Le Dr Adamou NDAM NJOYA, Maire de Foumban, l'unes des attractions du 3ème Sommet Culture de CGLU pour l'originalité de ses initiatives et de sa Commune.

Cette participation fait suite à la sélection de la ville de Foumban dans le cadre du « Prix International CGLU – Mexico – Culture 21 ». Il s'agit d'un concours international qui a pour objectif de reconnaitre les villes et les personnalités qui se sont distinguées par leur apport à la culture comme pilier du développement durable. Rendu à sa 3ème édition, ce Prix a reçu 99 candidatures de villes et de gouvernements locaux provenant des différentes régions de la planète. Les gagnantes sont la ville de Lyon en France et Seongbuk en Corée qui ont reçus 50 000 euros. Toutefois le Jury a été impressionné par le projet soumis par la commune de Foumban et a decidé de selectionner la ville de Foumban comme un exemple de "bonne pratique pour sa contribution significative à l'articulation des valeurs de la culture (patrimoine, diversité, créativité et transmission du savoir) avec la gouvernance démocratique, la participation citoyenne et le développement durable" d'après Jordi Pascual, coordinateur Culture CGLU.

Une vue de la salle d'échanges autour d'un des sujets phares du sommet. 

 Ville de "Foumban comme Bonne pratique"

Evénement mondial unique ouvert le 03 avril 2019, le Sommet Culture de CGLU adresse des messages forts sur le rôle de la culture dans le développement, et offre non seulement une visibilité internationale remarquable à la ville, à la région ou au gouvernement local qui accueille cet événement mais aussi à tous ceux ou aux villes qui y participent avec des projets ou des initiatives innovantes. La ville de Foumban mise en lumière par ce prix à travers la selection sur 9 villes camerounaises qui étaient sur cette liste et avec le concours du FEICOM trouve là, un autre veritable cadre d'expression, d'échange d'expression et d'opportunités de partenariat au bénefice de ses populations. Cette selection et participation à ce rendez-vous international qui se déroule sous le thème,« Les villes à la tête des actions sur le rôle de la culture dans le développement durable », honorent le Cameroun tout entier. Au menu de 03 jours pleins d'activités, un riche programme et varié où se combinent sessions plénières, des sessions parallèles thématiques, des présentations de projets, des ateliers, des séances d’animation et des présentation culturelles, des espaces de travail en réseau et des visites de lieux culturels de la ville hôte.

Le maire de Foumban en compagnie du chef de Municipal  People's Government de Changehun Province en Chine.

Le Projet qui vaut cette reconnaissance, présenté par le maire de Foumban est intitulé « FOUMBAN VILLE D’HIER, VILLE D’AUJOURD’HUI, VILLE DE DEMAIN : Le Chemin des héritages, du Contemporain, du Présent, de l’Environnement et du Devenir pour le Développement humanisant Durable ». Il s’agit d'un concept original soutenu par l’organisation d’une série d’activités chaque année par la commune de Foumban, ville historique et en pleine mutations, riche de son passé prestigieux de plus de 6 siècles, autour des thèmes fédérateurs sociopolitiques, économiques, culturels, religieux, sportifs, environnementaux et de nouvelles technologies. Il s’agit entre autres, de la Marche Marathon Relais autour du Nsom, le Concours du Meilleur Batteur Percussionniste et Art Culinaire, les Journée de Prières Interreligieuses, la Fête du Café, les Bantou’s Day et le Carnaval de Foumban et sa Région. 

Ces activités qui mobilisent à chaque fois, les populations de tout bord, sont bâties autour des programmes de formation, de recherches, de création et d’innovation avec la participation des personnes de tous âges, les femmes jouant un rôle important. Des programmes et l’ensemble des activités « qui visent à rendre chaque personne responsable, engagé pour le Savoir, Savoir-faire, Savoir Etre, Etre et Agir Ensemble, cultiver le Meilleur de Soi pour être Heureux et Vertueux », selon le Dr Adamou NDAM NJOYA, maire de la commune de Foumban. 

Aboubakar Sidick M.