Après Port-Moresby en Papouasie-Nouvelle-Guinée, en 2016, pour le 8ème sommet qui a ouvert la voie à d'importantes évolutions et remodeler les relations entre les États ACP et le reste du monde, les différents pays membres du Groupe ACP ont rendez-vous cette fois-ci, de nouveau, en terre africaine pour leur rencontre au plus haut niveau, le sommet des chefs d'État et de gouvernement.

Photo: (c) Groupe ACP

Cette rencontre cruciale au moment où les ACP et l'UE sont en négociations en vue d'un accord succédant à l'accord de Cotonou qui prendra fin en février 2020, depuis le 28 septembre 2018, va se tenir à Nairobi, capitale du Kenya, pour parler de la transformation de ce groupe, créé en 1975, qui compte 79 États membres issus de 3 Régions que sont l'Afrique, les Caraïbes et le Pacifique, et de son engagement en faveur du multilatéralisme.

Les changements intervenus "appellent impérativement le Groupe ACP à redéfinir sa position et son rôle auprès de ses partenaires traditionnels et potentiels de développement, tant au niveau international que régional." A Nairobi, il sera question pour les chefs d'État et de gouvernement entre autres, de réviser les résultats et les impacts des activités du Groupe depuis 2016 et de faire le point sur la mise en œuvre des engagements pris lors du 8e Sommet, d'approuver les résultats des négociations en vue d’un nouvel accord de partenariat ACP-UE d’une durée de 20 ans, d'examiner et adopter les modifications apportées à l’Accord de Georgetown(Acte constitutif du Groupe ACP) et de donner des orientations politiques sur la manière dont le Groupe doit redéfinir sa vision et son rôle pour avancer le multilatéralisme et de fournir également un leadership politique et des orientations sur les structures institutionnelles ACP permettant de parvenir à un développement durable dans le cadre de l’Agenda 2030.

D'autres sujets comme aussi, entre autres, ceux portant sur la bonne gouvernance, la coopération en matière de paix et de sécurité , la lutte contre le terrorisme, l’extrémisme violent et la radicalisation, le changement climatique, la coopération intra-ACP, la transformation économique des pays ACP par l’industrialisation et l'engagement du secteur privé les soins de santé universels dans les pays ACP seront abordés dans ce 9ème sommet.

Comme habituellement dans ce genre de rendez-vous, le sommet de Nairobi prévu du 9 au 10 décembre 2019 sera précédé des réunions ministérielles qui se dérouleront du 6 au 8 décembre 2019.

Aboubakar Sidick MOUNCHILI.