User Rating: 0 / 5

Star inactiveStar inactiveStar inactiveStar inactiveStar inactive
 

Ensemble pour relever les défis communs de développement, d'insécurité et de menaces de toute sorte. Les deux pays ont reexprimé cette volonté de cheminer main dans la main dans la capitale camerounaise, à travers leurs représentants réunis.

 

Yaoundé a abrité du jeudi,04 au vendredi 05 juillet 2019, la 7ème session du comité de sécurité transfrontalière. Une rencontre de haut niveau, né à Abuja au Nigeria, le 28 février 2018 à la suite de la signature d'un Accord bilatéral entre le Cameroun et le Nigéria. Ce Comité a pour mission d'intensifier la coopération entre les deux pays, voisins, en matière de sécurité transfrontalière en proposant aux gouvernements respectifs, des mesures de lutte contre la criminalité transfrontalière.

Un cadre de concertation, une force de proposition.

La rencontre de Yaoundé, en attendant les retrouvailles en terre nigériane pour la 8ème session, a été sanctionnée, comme c'est toujours le cas, à la fin de cette assise, par des recommandations qui seront portées à l'attention de la plus haute autorité du Cameroun comme du Nigeria. Le ministre cmaeounais de l'administration territoriale, Paul Atanga Nji, présente cette rencontre en terre camerounaise comme l'une des retrouvailles les plus importantes, réussies et riches en discussions constructives pour le Cameroun et le Nigeria. Le chef de la délégation nigériane n'a pas trouvé mieux, en ce qui le concerne, que de dire que la session a été tout simplement historique.

Cette session s'est tenue pour les deux pays dans un contexte de grand défi sécuritaire le long de la longue frontière qui sépare le Cameroun et le Nigeria. Les problèmes rencontrés ici sont de plusieurs ordres. Outre la question de la crise dite anglophone au Cameroun et à gérer par le Cameroun et que subit d'une manière ou d'une autre le Nigeria, voisin immédiat, il y'a entre autres, le terrorisme, le grand banditisme, la piraterie maritime, les trafics de tout genre( humains, faux médicaments, drogues,etc), la prolifération et la circulation irrégulière des armes, les conflits agropastoraux, le braconnage dans les parcs et réserves, la contrebande et le blanchiment d'argent. Ce sont là des défis auxquels Yaoundé et Abuja ont de nouveau réajusté leur horloge afin d'y apporter de façon commune, des réponses appropriées et adaptées.

---------------------------------------------------------------

A lire également

Cameroun-Nigeria: Deux jours pour chercher des solutions aux défis communs de sécurité transfrontalière.

-----------------------------------------------------------------------------

Le forum des Gouverneurs.

En marge de la session de sécurité transfrontalière Cameroun-Nigeria, les gouverneurs des régions au Cameroun limitrophes avec le Nigeria et les gouverneurs des Etats fédérés du Nigeria qui partagent la même frontière avec le Cameroun se sont également retrouvés à Yaoundé dans le cadre de leur Forum autour du ministre camerounais de l'Administration territoriale. " De tout temps, il a été du souhait des deux chefs d'État ( Cameroun et Nigeria) que les gouverneurs qui partagent la même frontière se rencontrent régulièrement pour discuter des problèmes sécuritaires, des problèmes économiques et des menaces de part et d'autres." a déclaré le ministre, Paul Atanga Nji en expliquant aussi que ce forum a pour but d'examiner les menaces et de proposer aux chefs d'État, les mesures idoines et également de permettre à ces gouverneurs de pouvoir s'echanger les informarions, de travailler en synergie dans le renseignement, la sécurité de la frontière et des populations.

Ainsi, le Nigeria et le Cameroun ne peuvent tolérer le désordre, le crime et autres menaces de part et d'autre. Quelqu'un qui commet une infraction dans un pays comme dans l'autre, s'il fuit et se réfugie dans l'autre pays, il sera poursuivi, arrêté pour être ramené, telle est la volonté des deux chefs d'État et leur pays respectif, message passé à Yaoundé par le Cameroun et le Nigeria dans le cadre de cette double retrouvaille, la 7ème session du Comite de sécurité transfrontalière Cameroun-Nigeria et  le Forum des Gouverneurs des deux pays.

Aboubakar Sidick MOUNCHILI