User Rating: 0 / 5

Star inactiveStar inactiveStar inactiveStar inactiveStar inactive
 

C'est du moins ce qu'on peut dire, au regard de l'intense activité de la délégation camerounaise aux travaux de la 43eme assise du comité du patrimoine mondial qui se déroule depuis le 30 juin à Bakou en Azerbaïdjan. Cette délégation conduite par le ministre des Arts et de la Culture, Dr Bidoung Mkaptt, assisté de Jules Doret Ndongo, ministre de la Forêt et de la Faune, multiplie des occasions de parler du Cameroun et de faire parler de ce pays dont la culture, considérée comme un pilier fondamental du développement, est un domaine au centre des préoccupations des pouvoirs publics.

 

Après une série d'audience le 2 juillet dernier, le ministre Bidoung Mkaptt a eu, entre autres activités, par exemple une importante séance de travail, le mercredi 03 juillet avec l'ambassadeur du Burkina-Faso, par ailleurs vice-président du comité du Patrimoine mondial, représentant du Groupe Afrique.

 

Crédit Photo: Celcom Minac

Au centre de leur discussion, le renouvellement des membres du comité cette année à l'assemblée générale de l’Unesco en novembre 2019 et certainement l'ambition du Cameroun à en faire partir en 2021. Cette année, côté africain, l'Angola, le Burkina-Faso, la Tanzanie, la Tunisie et le Zimbabwe achèvent leur mandat de 4 ans comme membres du Comite du patrimoine. Ce qui ouvre la voie à d'autres pays du continent au Comité du #patrimoinemondial.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A lire Egalement...

Patrimoine mondial : Le Cameroun rassure de sa disponibilité à respecter ses engagements.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

L'Ouganda est le pays africain qui pourrait être remplacé par le Cameroun en 2021. C'est donc une échéance que Yaoundé peut bien capitaliser. Ce ne sont pas les arguments pour susciter d'ici là, encore plus d'intérêt sur le Cameroun qui manquent à la délégation présente à Bakou.

Pengrace Ngono (Stagiaire) / Aboubakar Sidick MOUNCHILI