Economie/ Business

Cette préoccupation pour le pays est au centre d'une rencontre ouverte le mercredi, 6 mars 2019/à Yaoundé. Le Cameroun se prépare à lancer ses grands projets dits de 2eme génération et il est fort important de préparer les responsables des différentes administrations à mieux tirer profit des opportunités qu'offrent les nouveaux modèles de montage de projet qui donnent plus de marge de manœuvres et de perspectives rentables aux privés et où l'État finalement, n'a pas de lourd fardeau à supporter en continuant de développer son tissu d'infrastructures sans véritable endettement ou le minimum possible.

Difficile de la présenter en quelques lignes ou mots. Fériel Berraies Guigny, l’imposante tunisienne au parcours atypique et extrêmement riche, qui se présente elle-même comme «une femme du Monde, à cheval entre les cultures, une femme éprise du beau, de l’humain avec une certaines idée des valeurs humaines et de la justice, une touche à tout, curieuse, ouverte et multifacette, un électron libre, très exigeante et intransigeante quand elle s’attelle à un projet, prendra part au lancement à Casablanca, le 24 janvier 2019 du tout premier réseau International des femmes dirigeantes dénommée WIMEN, une Association qui ne compte que des femmes d’envergure dans le milieu entrepreneurial sur le continent africain et ailleurs.

Ce précieux soutien permettra au Cameroun d’engager la deuxième phase de son Programme d’Appui à la Compétitivité et à la Croissance économique(PACCE). Ce programme a pour « objectif de contribuer à préserver la stabilité macro-budgétaire et à poser les fondements d’une croissance économique forte, résiliente et inclusive à travers l’amélioration du cadre de gestion des finances publiques et le renforcement de la gouvernance et la compétitivité des secteurs productifs ».

C’est le sens d’un atelier organisé par l'Agence de promotion des petites et moyennes Entreprises (APME)  qui s’est tenu à Yaoundé, la capitale du pays. Cette rencontre a réuni entre autres des experts, des responsables des entreprises, des Associations. Il a été question de restituer  la phase pilote du programme Cameroon Food Packaging and quality et d'apprécier la pertinence de l'approche opérationnelle proposée par la capitalisation des premiers recours d’expérience du terrain.