Question bien curieuse de nos jours où l’argent est au centre de tout. Mais pour l’auteur de l’ouvrage au contenu inédit « DE LA MISE A L’ABONDANCE ; Les secrets des Entrepreneurs Libres, Riches, Heureux et Fiers de l’Etre », cela est bien possible. Comment donc ? Ces questions et bien d’autres que se posent des jeunes sur le continent africain et même tous ceux qui veulent sortir de la situation de misère et de la pauvreté, ont été centre d’une conférence débat que Lucas KAMDEM, fondateur du programme FACOP( Futur Africa Coaching Programm) a organisé le 28 mars 2019 à Yaoundé.

 

Il a démontré au cours de cette rencontre très courue par de nombreux jeunes porteurs des projets et d'idées, des chefs d’entreprise que la création d’entreprise n’est pas seulement une affaire d’argent. Le thème de la conférence ne pouvait laisser personne indifférente surtout dans un univers africain en crise où le taux de chômage est de plus en plus élevé dans de nombreux pays, et dans un pays comme le Cameroun où l’Etat ne peut plus rien seul pour résorber les demandes d’emplois sans cesse nombreuses. C'est dans cet contexte que cet homme à plusieurs cordes parle des expériences de réussite dans le monde qui ont marqué l'histoire, contexte dans lequel il se peine progressivement à faire comprendre qu’être salarié n’est pas la voix de la réussite ou de la vie heureuse. Son expérience à lui l’a amené à constater que beaucoup font l’auto-censure, l’auto-blocage sous le prétexte du manque d’argent. Ce qu'il a voulu partager avec l'auditoire à travers le thème : « Peut-on se former, créer et développer une entreprise industrielle ou commerciale durablement prospère, même si on a très peu d’argent et même si on pense ne pas avoir l’esprit d’initiative ? »

En citant des exemples tirés de l’histoire dont celui de sa propre mère et que le sien même, Lucas Kamdem répond par l’affirmative à la question soulevée par ce thème. Sa thèse majeure est que « Tout le monde peut apprendre à devenir entrepreneur » et pour cela, si l’on a de la confiance en soi-même et de l’esprit d’initiative on peut créer une entreprise sans nécessairement avoir de l’argent, mais surtout si l’on a des idées. C’est à ce niveau que se situe le rôle du FACOP. Ce programme mis sur pied à son initiative donne des formations qui crée chez l’individu désireux de devenir riche ou de créer une entreprise durable, le déclic. Le FACOP amène l’individu qui suit la formation à comprendre qu’il est à mesure d’être entrepreneur. Le début, pour y parvenir, consiste à avoir confiance en soi-même et d’être capable d’aller loin dans les affaires. C’est a cette suite que va intervenir la nécessité de développer les divers types d’intelligence qu’il présente dans son ouvrage « De la misère à l’Abondance ». Une opportunité à saisir A son avis, la première condition pour l'Africain de devenir un vrai entrepreneur, c’est d’être un vrai Homme, c'est-à-dire un Homme capable de se décoloniser des idées mises dans son esprit par le colon qui l’a fait croire que l’argent n’était pas bon, que l’argent était un diable, que l’Africain devait être toujours un employé, c'est-à-dire un sous-homme. Au cours de la conférence, Djoko Domguia, directeur du FACOP a invité les uns et les autres à s’inscrire massivement afin de prendre part à la session de formation FACOP annoncée du 09 au 11 avril prochain à Yaoundé, la capitale du Cameroun. "Celui qui va rater cette opportunité est obligé de se rendre à Kigali où est programmée la seconde et dernière session de formation pour l’année 2019 qui n’en comptera que deux au total" a dévoilé le panel. Et pour ceux qui estiment que le coût de la formation est élevé, il leur a été rappelé qu’il s'agit de mettre à la disposition des apprenants, le fruit d’une dizaine d’années de recherche, de formation, de lecture, d’apprentissage auprès des coaches, d’écriture et de publication du livre. A cette même occasion, certains se donner de l'avance, en achetant et en se faisant dédicacé, l’ouvrage qu’il a publié l’an dernier aux éditions FACOP sous le titre « De La misère à l’Abondance. Les Secrets des Entrepreneurs Libres, Riches, Heureux et Fiers de l'Etre ».

Président du Conseil l'administration du Groupe MTA-DC, un ensemble d'entreprises spécialisées dans le domaine des transports, de la messagerie et de la restauration, Lucas KAMDEM a parcouru plusieurs continents du monde pour matérialiser les fruits de ses longues recherches et surtout pour les partager avec des jeunes africains. Il cumule plus de 20 ans en tant que conférencier international bien connus sur les facteurs clés de réussite dans la création et le développement d'une entreprise durablement prospère.

Gabriel Youbi et Aboubakar Sidick MOUNCHILI